in

Yoga : à qui s’adresse ce sport d’origine indienne ?

Avec plus de 20 millions d’adeptes aux États-Unis et plus de 3 millions en France, pour ne citer que ces pays, le yoga ne cesse de susciter un grand intérêt. Cependant, en raison de la dimension spirituelle qu’il incorpore, les non avertis l’assimilent très facilement à un mouvement religieux. Cela rend légitime la question : à qui s’adresse la pratique du yoga ? Découvrez ici des éléments de réponse qui mettent en évidence les utilités concrètes de cette activité, tant pour le corps que pour l’esprit de celui qui s’y adonne.

Quels sont les bienfaits du yoga ?

Il est vrai que le yoga est aussi une philosophie d’origine indienne. Cependant, c’est en tant qu’activité sportive qu’il a pu se rependre dans toutes les régions du monde. De nombreux bienfaits corroborés par des études scientifiques se rattachent à sa pratique. Ainsi, il a été prouvé que les postures physiques du yoga améliorent les fonctions cérébrales telles que la mémoire et la concentration simplement en 20 minutes d’exercice. Cela est attesté par une étude de l'Université de l'Illinois.

Une autre étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Californie en 2014 révèle que la pratique du yoga diminue considérablement le niveau de stress. Cela se justifie par sa capacité à amoindrir l'activité des protéines connues pour jouer un rôle dans l'inflammation. Aussi l’activité permet-elle d’améliorer le système immunitaire, la libido, la souplesse et la capacité pulmonaire en quelques mois. De son côté, l’université de Harvard reconnaît dans une publication, la fonction régulatrice assurée par le yoga sur la pression artérielle et le cholestérol, donc par ricochet, sur la santé du cœur.

Les vertus thérapeutiques du yoga s’étendent même à des ennuis sanitaires aussi chroniques que l’hypertension dont il contribue à réduire la fréquence. Il soulage également les douleurs au niveau du cou et du dos. D’après les chercheurs de l'Université West Virginia, le yoga est plus à même de réduire la douleur et améliorer l'humeur que les traitements standards. De même, l'association Diabetes Care a publié en 2011 une étude qui montre le rôle clairement identifié des exercices du yoga dans la diminution du taux de sucre dans le sang chez les diabétiques. Il fait grande preuve d'efficacité en complémentarité avec les prescriptions médicamenteuses.

Qui peut faire du yoga ?

Les exercices du yoga mobilisent beaucoup de postures. Ils peuvent donc s’adapter sans difficulté à toutes les conditions physiques, car il suffit d’en choisir suivant son profil (jeune, adolescent, adulte, homme, femme, etc.). Davantage, le yoga convient parfaitement à des personnes ayant des spécificités physiques comme celles :

  • de la femme enceinte :

En réalité, il est possible de faire du yoga pendant la grossesse lorsqu’aucune circonstance particulière n’oblige le médecin à interdire le sport. La femme enceinte pourra, grâce à des exercices sélectionnés avec délicatesse, préparer son corps et son esprit à affronter toute difficulté potentielle lors de l’accouchement. Il est toutefois contre-indiqué de poursuivre le yoga pendant le troisième trimestre de la grossesse. En effet, c’est à ce moment très sensible que les organes et le système nerveux du bébé se forment. Il faut donc éviter les mouvements susceptibles d’entraver le processus.

  • des séniors

Le yoga pour séniors est une discipline parfaitement constituée avec des exercices taillés sur mesure pour faire bénéficier aux aînés, les bienfaits de cette pratique. Il s’agit d’une formule adaptée, plus riche en activités de méditation comme la concentration, le lâcher-prise ou encore la paix intérieure. Quant aux activités de mouvements, on évite aux séniors certaines postures comme les torsions, les exercices sans appui qui peuvent les faire tomber ou altérer leur colonne vertébrale.

  • des personnes en situation de handicap :

Le yoga est un sport qui développe la confiance en soi. Il est donc très indiqué pour les personnes en situation de handicap qui, habituellement se sentent exclues ou mal intégrées dans la société. Le handi-yoga fait travailler le lâcher prise dès les premiers exercices. Ensuite, il s’agira de prendre peu à peu conscience de son corps.

C’est dire que le yoga est une activité hautement inclusive à la différence de certains sports très sélectifs.

Comment choisir son prof de yoga ?

Comme toutes les disciplines sportives, la pratique du yoga requiert l'accompagnement des professionnels. Ce n’est toutefois pas une évidence d’en reconnaître un lorsqu’on tombe sur le premier qui offre ses services. La première des choses à faire lorsqu’il faut choisir son professeur est de s’assurer qu’il a bien été formé dans une école de yoga. Il devrait donc disposer d’une autorisation d’enseigner, prouvée par un parchemin officiel.

Outre cette exigence formelle, il est aussi possible de profiter des premiers cours souvent offerts gratuitement pour évaluer ses compétences et sa posture morale. Un professeur de yoga est avant tout bienveillant et n’impose jamais sa vision des choses, surtout lors des exercices de méditation. Enfin, pour bien réussir cette évaluation, on peut s’inscrire à plusieurs cours gratuits afin de comparer les prestations avant d’opérer son choix.

Faut-il choisir un cours en ligne ou dans un studio de yoga ?

Avec la dématérialisation des services, on a souvent l’embarras entre les prestations à distance par internet et celles présentielles. Pour ce qui concerne le yoga, l’avantage de s’inscrire en ligne ou dans un studio dépendra de votre mode de vie et de vos occupations professionnelles. Cependant, il faut noter que l’inscription en ligne est moins contraignante puisqu’aucun emploi du temps n'est imposé par le professeur. Elle permet aussi d’avoir à tester une plus grande quantité d’offres gratuites de premier essai, avec plus de facilité.

En revanche, l’inscription dans un studio de yoga offre l’avantage de bénéficier d’un suivi plus rigoureux et d’un meilleur niveau de compréhension grâce aux échanges avec le prof. Aussi, si vous éprouvez un réel besoin de contact social, il est utile de pratiquer le yoga en tant que sport collectif.

Il vous revient de peser le pour et le contre afin de choisir le mode d’inscription qui répond à vos besoins.

Quels sont les différents types de Yoga ?

Les types de yoga les plus en vogue en Occident sont dits posturaux. Parmi les plus pratiqués, vous avez en premier le hatha. Il est considéré comme le yoga le plus traditionnel puisque son principal exercice est le contrôle de la respiration. Ensuite, vous avez :

  • l'ashtanga, qui est plus technique et physique
  • le yin yoga, qui privilégie des mouvements plus ou moins lents
  • l'acroyoga, qui se pratique à plusieurs
  • le bikram yoga, qui reproduit les conditions de chaleur en inde dans une salle chauffée à 40 °C.

Il est à noter que le bikram yoga est déconseillé par certains spécialistes. Par ailleurs, chaque type de yoga débouche sur des avantages bien spécifiques. C'est en fonction de ceux convoités que vous pourrez faire un choix efficient.

 

Écrit par Lea Pedretti

Noko : le vélo électrique ultraléger

Bois de chauffage : comment choisir et combien ça côute ?