in ,

Vendre sa maison sans agence, que faut-il faire ?

Vendre une maison sans passer par une agence immobilière exige beaucoup de disponibilité, d’investissement et de la patience. D’ailleurs, pour vendre vous-même votre maison, vous avez besoin de suivre quelques règles. Cette option comporte certes des avantages, mais également des inconvénients.

Conseils pour réussir la vente

1- Faites une annonce claire et intéressante

Pour vendre rapidement votre maison, avoir une annonce percutante est un primordial. IL est, de même conseillé de l’illustrer par des photos. Pendant la prise, cependant, veillez à ranger bien les pièces et mettre en valeur la lumière.

2-Bien préparer les visites immobilières

Vous devez, ensuite, bien organiser les visites. Pour susciter l’intérêt de vos acheteurs potentiels, il est important que la maison soit aérée, ordonnée et propre. Une fois que votre acquéreur se sent confortable durant la visite, vous aurez déjà un certain de vouloir acheter votre maison.

À lire aussi  Les avantages et inconvénients d’un investissement dans l’or

3-Munissez-vous des documents obligatoires

Si vous décidez de vendre votre maison, vous devrez préparer les diagnostics comme la performance énergétique (DPE) ainsi que les documents nécessaires lors de la signature du compromis de vente.

Quelles sont les procédures à suivre pour vendre une maison soi-même ?

La vente directe d’une maison entre particuliers est possible. Il y a quand même des procédures à suivre. Conformément à la loi, les vendeurs doivent présenter une série de diagnostics sur l’immeuble. Il existe, en tout, 9 diagnostics à effectuer tels que la Diagnostic Plomb, Diagnostic Termites, Diagnostic de Performance énergétique (DPE)…

Vient, ensuite, le choix du notaire. Le vendeur ou à l’acheteur peut choisir son notaire. Ce dernier va accompagner et conseiller son client sur l’ensemble de toutes ces procédures.

À lire aussi  Hypothèque : les avantages et inconvénients

Une fois que vous acceptez une proposition d’achat. Vous devez alors signer un compromis de vente chez un notaire. Après la signature de ce document, l’acquéreur dispose alors de 10 jours pour se rétracter à compter du 1er jour de la présentation de la lettre qui notifie l’acte.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Comment faire fuir les chauves-souris efficacement ?

Comment calculer le prix de vente d’un appartement loué