in

Une chute généralisée des crypto-monnaies, quelles en sont les raisons ?

Après avoir connu un grand succès en 2021, l’année 2022 commence mal pour le bitcoin. Les crypto-monnaies telles que l’ether ou le binance coin voient actuellement leur cours s’effondrer. Mais, que s’est-il passé ?

Rehausser le « loyer de l’argent » : pourquoi ?

Le rôle principal des banques centrales est de gérer l’inflation en la maintenant à un échelon équilibré. Pour y parvenir, elles se servent du taux d’intérêt qu’elles adoptent aux banques. De leur côté, les banques influencent le taux d’intérêt qu’elles placent aux particuliers ou aux entreprises. Quand l’inflation est trop faible, les banques centrales réduisent le taux d’intérêt. De ce fait, l’emprunt devient moins cher, ce qui favorise l’investissement. Les clients se servent de moins en moins d’épargne.

Par contre, si elle est trop élevée, les banques centrales ont le droit d’augmenter le taux d’intérêt. Ceci entraîne la hausse du coût des emprunts. Par conséquent, l’économie se refroidit et l’investissement se défavorise. L’épargne devient plus exploitée que le crédit.

À lire aussi  Une position inattendue sur le prix de marché de la cryptomonnaie

Une situation très bénéfique aux crypto

Depuis l’apparition de la pandémie, les banques centrales tentent de garder leur économie à l’abri des impacts. Pour ce faire, elles essaient de diminuer leur taux directeur. La Banque centrale européenne et la FED ont adopté cette solution. Le taux directeur de la Fed est entre 0 à 0,25 %.

Les investisseurs ont plus de possibilités pour des paris risqués lors des emprunts qui leur conviennent. Depuis le début de cette crise sanitaire, le « loyer de l’argent » ne cesse de baisser, ce qui est avantageux en crypto-monnaies. Même si la circonstance leur a généré d’importants gains, elle a également engendré des pertes très conséquentes. D’ailleurs, c’est en 2020 que bitcoin a démarré avec de bons résultats. Il a débuté l’année avec 6 000 € et a terminé dans les environs de 23 500 €.

À lire aussi  Le prix du Dogecoin s’attend à un crash de 35 %

Une chute considérable

Ce succès n’a pas duré longtemps puisque l’inflation monte aux États-Unis. Au mois de novembre 2021, elle a augmenté de 6,8 % sur un an. Cela fait quatre ans qu’une situation pareille ne s’est pas produite. En plus, elle touche directement le pouvoir d’achat des Américains. Pour les rassurer, la Fed prévoit de monter le taux directeur. Le rapport de la banque centrale américaine a annoncé que le redressement va être plus rapide, cela peut même se produire dès le mois de mars 2022.

Face à cette circonstance, les investisseurs sont de moins en moins attirés par les valeurs risquées. Ceci dit, cette bascule va être un vrai test pour le bitcoin et ses partenaires. En tout cas, cette éventualité touche énormément le secteur.

Ce qu’il y a à savoir sur la levée de fonds colossale de Angkor Store

Cryptomonnaie : 14 milliards de dollars de fraude en 2021