in ,

Un yacht virtuel vendu dans le metaverse pour 650 000 dollars sous forme de NFT

The Sandbox a cartonné avec un super yacht virtuel qui fait partie destiné au The Fantasy Collection dans la ligne NFT de luxe. En effet, c’est un navire, créé par le Studio Republic Realm, il s’appelle Meta Flower Super Mega. C’est le plus cher jeton non fongible de toute l’histoire, 149 ETH, équivalent de 650 000 dollars. 

Un prix élevé pour un bateau virtuel

Si les plus beaux jours des propriétaires de bateau sont le jour d’achat d’un nouveau et celui de vente, on peut dire même que c’est un jour de chance pour le propriétaire de ce yacht. Bien que cette structure virtuelle soit navigable sur le jeu de The Sandbox et qu’il soit un yacht ultra luxueux comportant une cabine de DJ, un jacuzzi et deux héliports, il n’est pas du tout extraordinaire pour avoir doté un tel prix. Il a été fondé et conçu sur la blockchain Ethereum.

 

Le Méta Flower Super Méga est amarré à côté d’une île privée qui coûte elle aussi un prix fort. Cette île est mise à la vente avec plus de 100 îles privées par le pionnier de l’immobilier, le Studio Republic Realm. Le prix unique allait jusqu’à 280000 dollars. La série NFT, fantasy island, est vendue en moins d’un jour. Des jet-skis hors-bords ont également été vendus sur le jeu de The Sandbox.

Le metaverse The Sandbox bat tous les records

Dans 15 jours seulement, la valeur d’un Sand a doublé, 1 Sand coûte 6€ s’il était 3€ 15 jours avant. Pour ceux qui ne connaissent pas, Sand est la monnaie virtuelle de Sandbox. Les joueurs échangent leurs euros en Sand. Ils utilisent ensuite le Sand comme jetons pour acheter des NFT sur le site Sandbox. Cela leur permet de jouer par la suite et leur permet d’accroître rapidement les Sand.

 

Avec les nombreuses stars qui investissent dans son immobilier virtuel, The Sandbox imite les quartiers riches Hollywoodiens. En ne citant que Snoop Dogs qui y participe en tant que manoir, Ritchie Hawtin qui est un DJ Sets, des entreprises de marque réputée. 

Le ministère de l’Intérieur français avance un chiffre affolant de 182 000 faux pass sanitaires circulant dans le pays

Un retour sur le conflit entre Hélène Ségara et Julie Zenatti