in ,

Un nouveau site de crypto piraté, 135 millions de dollars envolés.

Le site Vulcan Forged basé sur les jeux vidéo créé sur blockchain a connu un vol ailleurs de fonds de 135 millions de dollars. Cet accroc s’est produit en décembre, et c’est déjà le troisième en ce mois.

Les promesses de remboursement de Vulcan Forged

Suite à cet incident qui a coûté vraiment cher à Vulcan Forged, le site se trouve dans une situation plus que délicate. Cependant, le Directeur Général fait une promesse vis-à-vis de ces 96 portefeuilles. Dans cette promesse qui a été communiquée via une vidéo sur twitter, il a affirmé que ces 96 wallets soient 4,5 millions seront remboursés de coins PYR. D’ailleurs, c’est le seul site parmi les trois victimes de vol qui promet de rembourser les sommes dérobées. Dans la même vidéo, il conseille aussi ses utilisateurs de se basculer vers les Métamask, qui selon lui, est le plus sécurisé en ce moment. 

D’après les internautes, c’est le récent succès du site qui aurait été le facteur de cet incident. En effet, Vulcan Forged a connu une croissance considérable de 13 euros en seulement deux mois. Cette belle évolution aurait attiré l’attention des malfaiteurs qui ont pour principales cibles les finances décentralisées. 

Le mode de procédé que les brigands ont utilisé

Contrairement aux deux précédents incidents qui ont touché Badger DAO et BitMart, on ignore le mode opératoire de ceux qui ont volé les 135 millions de dollars de Vulcan Forged. 

Pour Badger DAO, les hackers se sont servi d’une faille au niveau du front-end du site pour dérober une importante somme d’argent. Dans le cas de Vulcan, les pirates ont agi de façon très discrète. Discrète, car ils ont fait des petites transactions de sorte à ne pas éveiller le moindre soupçon. Ils ont utilisé le service tiers Venly pour les transferts.

La nuit du 3 décembre, on a constaté une chute du cours de PYR et d’après les utilisateurs cette chute va s’étendre sur quelques jours. Cela n’a pas pour autant découragé l’équipe de Vulcan Forged, car comme cité plus haut, il va rembourser les wallets. 

La CNIL signale une trentaine d’organismes pour la transgression des normes sur les cookies

Une marquise dans le doodle de Google le 17 décembre 2021 !