in ,

Royaume-Uni en 2022 : les bornes de recharge seront obligatoires

Le Royaume-Uni redore son image avec l’instauration d’une nouvelle règle. Elle sera appliquée sur tous les nouveaux bâtiments, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble. 

Un encouragement à l’adoption des voitures électriques

Cette démarche, plutôt écologique et qui vise l’adoption des moyens de transport totalement électrique, figure en tête de liste. À cet effet, l’État a annoncé le 22 novembre la mise en place prochaine d’une nouvelle mesure. Elle consiste en l’installation de bornes de recharge électrique à chaque nouvelle construction. Elles vont faciliter les recharges des voitures.

Le gouvernement est clair quant à l’objectif à atteindre : 145 000 bornes doivent être installées tous les ans. Le gouvernement a précisé dans un communiqué la possibilité de louer ou d’acheter de nouveaux locaux avec l’accès à des bornes de recharge. Ces bornes seront également disponibles devant les magasins, centres commerciaux et les lieux de travail.

Une collaboration public/privé au bénéfice d’une révolution verte

Avec le partenariat public/privé, le gouvernement britannique entend offrir aux entreprises l’opportunité de collaborer afin de servir le Royaume-Uni. Il a insisté sur les attentes de l’État envers cette collaboration puisque le secteur public seul n’est pas en mesure d’y arriver.

Au mois d’octobre, lors du sommet de la « révolution verte », Boris Johnson a rassemblé des investisseurs et des multinationales pour s’unir dans cette lutte. L’objectif est de trouver une aide financière qui s’élève jusqu’à 90 milliards de livres auprès d’investissements privés d’ici à 2030. Cette aide est destinée à mettre en place des travaux qualifiés.

Une mise en place rapide des bornes de recharge

Comme annoncé plus haut, l’objectif du gouvernement est de mettre en place 145 000 bornes de recharge chaque année, et ce de 2022 à 2030. Il a d’ailleurs mentionné la création de 250 000 bornes auprès des habitations, mais également dans des lieux de travail.

Pour ce qui est des bornes publiques, 26 000 points dont 4 900 sont des bornes de recharge rapide sont déjà opérationnels. Cette nouvelle règle contribue donc au soutien de la mise en service d’un parc de voitures électriques se situant au Royaume-Uni. D’ici 2030, la vente des véhicules essence et diesel sera entièrement interdite dans le pays.

eNaira : la monnaie numérique du Nigéria

L’UNESCO a adopté la première directive mondiale sur l’éthique de l’intelligence artificielle