in ,

Pourquoi Blissim a préféré le LBO à la levée de fonds pour se refinancer ?

Au début de l’année 2020, Birchbox France est devenue une société indépendante du groupe américain Birchbox. Huit mois plus tard, le nom de la société a été changé, désormais elle s’appelle Blissim. La lettre B est liée avec Birchbox d’après DG de la société. La crise sanitaire entraîne une forte croissance de la rentabilité de l’entreprise. L’entreprise décide de s’engager au LBO.

Un modèle qui est considéré comme incontournable 

Le Leveraged Buy Out ou appelé communément LBO s’agit d’un montage juridique visant à maximiser la rentabilité au rachat d’entreprise. C’est un levier financier de rachat d’entreprise par le biais d’un prêt bancaire. Lorsqu’une entreprise fait un prêt bancaire, les capitaux propres engagés diminuent. Plus le capital et diminué, plus la rentabilité financière augmente et c’est le cas de la société Blissim. Le gestionnaire de l’entreprise décide alors de s’engager à un prêt bancaire élevé avec LCL, Crédit du Nord et Arkéa qui est remboursé pas les bénéfices générés. Blissim est une société pionnière du box d’abonnement qui contient différents produits cosmétiques et des produits de beauté. En 2020, le chiffre d’affaires de la société s’élève jusqu’à 50 millions d’euros. La société ne cesse de s’évoluer et gagne en productivité. Le LBO est devenu un moyen efficace pour les sociétés et les grandes entreprises pour se développer.

Le LBO : une arme efficace pour le capital risque 

Selon Quentin Reygrobellet, le LBO est comme un moyen de s’armer et qui permet de traduire la vision stratégique. En France, la société possède jusqu’à 200 000 abonnés. Cette entreprise est un record dans le domaine de la boxe, c’est même un leader dans toute l’Europe. 60 % du chiffre d’affaires de la société provient du box alors que le reste se trouve dans l’E-commerce. Ce dernier a connu une panne et doit être équilibré avec le temps. Le directeur de la société a précisé que la conduite du LBO permet de faire croître la société de manière rentable, elle peut également être endettée. Leur développement de Blissim dans les autres pays est prévu pour mars 2022, elle envisage d’étendre le projet en Allemagne.

La startup Sellsy annonce sa plus grosse levée de fonds

Une nouvelle levée de fonds a revalorisé Bolt