in

Politique d’immigration américaine : Le projet « grand mur » pour solution

Le grand mur fait partie de la promesse présidentielle de Donald Trump durant sa propagande en 2016. Ce grand projet revient sur scène quatre ans plus tard. Avortée par le parlement majoritairement démocrate à l’époque, l’actuel gouverneur du Texas revient sur le sujet de la mise en place du mur afin de stopper l’immigration étrangère aux États-Unis.

Ingérence du gouvernement Biden

Les États-Unis font partie des pays où le taux d’immigration ne cesse de s’accroître. Le taux assez conséquent inquiète le dirigeant des États fédérés, notamment celui du Texas. Cet État proche de la frontière mexicaine est le chemin traversé par les immigrants. C’est pour contrer ce fléau que le gouverneur du Texas se bat des pieds et des mains pour la mise en place de cette mesure. 

Sans attendre l’aval du pouvoir central ni l’approbation des législateurs, cette décision est une initiative personnelle de Greg Abbott. Une décision qu’il a fait connaître publiquement sur son compte twitter. Une chose est sûre, elle ne passera pas inaperçue et l’autorité nationale ne manquera pas de réagir. Même si ce gouverneur républicain a le plein pouvoir concernant la gestion de son État, une décision de telle envergure pourrait devenir une incidence diplomatique entre les États-Unis et l’État du Mexique. 

Et Abbott ne ménage pas ses mots en mettant l’accent sur l’incompétence de l’administration Biden en matière de politique d’immigration. Cette décision sera pour lui la meilleure possible pour la sauvegarde de la souveraineté nationale et son propre département étatique.

Trump a déjà sonné l’alerte

L’ancien président du pays le plus puissant au monde a déjà opté pour cette initiative. Seul un grand mur séparant les États-Unis avec le Sud peut freiner l’immigration dont le pays souffre. Le manque de travail est une des principales causes de cette décision, puisque les nouveaux diplômés locaux sont éclipsés par les nouvelles venues qui saturent le marché du travail aux États-Unis. 

Le gouvernement Biden reste de marbre face à cette réalité et n’a pas encore pris position, ce qui ne peut certainement pas être traduit par un accord. Sa décision reste toutefois floue quant à sa politique contre l’immigration. Le Texas a la volonté de mettre en place cette stratégie murale pour sauver a priori la tentation d’accès au territoire Américain. Abbott a également précisé que la construction de cette muraille est complètement raisonnable et sans arrière-pensée. Vu que cette personnalité politique est issue de la droite.

Dexter, New Blood: quand est-ce que les derniers épisodes seront-ils disponibles ?

Des triplets différents selon Arnaud Ducret sur ses beaux-enfants