in

Pas d’internet sur terre pendant des semaines, est-ce vrai ?

Internet, plus précisément les réseaux sociaux sont devenus un élément incontournable pour l’humanité. Que se passerait-il si le monde connaissait un blackout de trois semaines ? Des chercheurs américains estiment un passage d’une tempête solaire rare sur Terre.

D’après la recherche de l’Université de Californie

Les chercheurs de l’université d’Irvine en Californie ont affirmé que des vents solaires permanents dépassent la surface de la Terre. Ils ont été tous bloqués par la couche magnétique qui entoure notre planète, mais le vent peut se transformer en une tempête en cas de collision. Alors, c’est dans cette optique que cette université avance sa conclusion.

Dans l’éventualité où cette tempête frôlera notre atmosphère, ce grand vent fera son entrée via les deux pôles. Les substances coronales éjectées par celle-ci parviendront à traverser notre atmosphère. Cela menacerait la destruction des réseaux électriques et des systèmes de navigation. Il est bien de rappeler que son précédent passage en 1859 a détruit les fils télégraphiques à Carrington.

Ces chercheurs pensent qu’il faut au moins trois semaines pour réparer les réseaux internet se trouvant dans l’espace pour redémarrer Internet. Les principales victimes seront l’Amérique et l’Europe. La relation américano-européenne sera donc coupée pendant ce temps. Les réseaux marins pourraient aussi subir un impact même s’ils sont bien protégés.

Ne soyez pas surpris le moment venu

Les ingénieurs en télécommunication américains se sont déjà préparés pour le risque d’une éventuelle tempête solaire. Mais jusqu’à présent, l’étude de l’impact de ce courant au niveau mondial est toujours minimisée. Les experts pensaient à augmenter les câbles et les répéteurs à basse latitude. Ils seront mieux à l’abri des courants géomagnétiques dégagés par la tempête, même si rien n’est encore certain, il aura des tests de résilience pour mieux s’y préparer le moment venu.

Selon ces chercheurs cités ci-haut, les satellites ne seront pas une alternative pour contrecarrer la venue de cette catastrophe solaire. Ils seront les premières victimes car géographiquement, ils sont les plus proches du vent. Ces chercheurs ont quand même affirmé que les fibres optiques n’auront pas d’impact et les connexions locales résisteront bien face à cette tempête. 

Quels sont les bienfaits de la sieste ?

Israël : Le high-tech bat ses propres records