in ,

Nokia peine à recruter pour son centre de cybersécurité à Lannion

L’équipementier européen du télécom a décidé de lancer son centre en cybersécurité sur le site à Lannion. Le but est d’accompagner les clients du télécom et les entreprises à sécuriser leurs infrastructures télécoms. Cependant, Nokia se trouve face un grand défi dans la recherche d’employés.

L’ouverture officielle du centre

Nokia a annoncé officiellement le projet du centre européen pour la sécurisation des réseaux dans la ville des Côtes-d’Armor à Lannion depuis l’année 2020. Son ouverture s’est déroulée le 4 novembre 2021 avec le développement du réseau 5G, l’industrie 4G et la virtualisation des réseaux. La cybersécurité prend une place importante dans l’infrastructure télécoms. Ce centre est composé d’une équipe de conseil de sécurité et des experts sur le site d’équipementiers. Le montant pour ce projet n’a pas encore été révélé, mais ce qui est sûr, c’est qu’il a été soutenu par le gouvernement.

À lire aussi  Le CyberScore pour classer les sites web en fonction de leur niveau de sécurité

Le début de ce nouveau projet

L’activité a bien débuté, mais les embauches ne compensent pas le départ. Le groupe Nokia a de la difficulté à recruter des experts du télécom et de la cybersécurité. Le groupe a précisé qu’il n’est pas facile de trouver des ingénieurs experts à doubles talents. La pénurie de talents est présente dans ce centre, cependant, le recrutement de nouveaux talents qui répondent aux profils recherchés continue. Le directeur du Nokia France a annoncé qu’il y a quand même de nouveau recruté par semaine pour assurer son projet dans la protection du réseau du télécom.

La pénurie de nouveaux ingénieurs experts

Comme dans d’autres entreprises, ce géant de télécom est confronté par un manque d’experts pour faire avancer le groupe. Sur une centaine de personnes prévues à recruter, seulement une vingtaine de personnes ont été intégrées. Plus d’une cinquantaine d’offres d’emploi ont été réalisées par Nokia, pourtant peu d’entre eux ont reçu de candidatures. La raison est simple, les profils recherchés sont pointus. Cela afin de garantir la sécurité des entreprises et des clients. 

Écrit par Capucine Desforges

Je suis est une jeune chef d’entreprise dans les nouvelles technologies. J'ai développé une application qui mesure le sommeil d’une manière complétement novatrice. J'ai rejoint Instant Interview pour proposer des actualités variées dans les différents domaines qui me passionnent.

Véritable femme de terrain, je suis au cœur de l’action et rencontre de nombreux autres entrepreneurs pendant mes activités d’entrepreneuse accomplie.

Mon objectif au sein de la rédaction est de m’intéressée aux sujets en lien avec la santé, le repos, le “contre burn-out”, mon objectif est de sensibiliser les lecteurs de linstant-interview.com. aux différentes tendances en lien avec ces sujets si importants.

J'aborde également les sujets en lien avec le business afin d’ajouter mon expérience du terrain au sein des articles de la rédaction.

La CNIL met en place un guide pour accompagner les DPO dans leur rôle au sein des entreprises.

G237 : les proto-amas de galaxies qui déroutent les cosmologistes