in

Netflix annonce la sortie de ses premiers jeux mobiles

Netflix est la plateforme la plus populaire grâce à ces nombreux films diffusés dans le monde entier.

Les téléspectateurs sont ravis des films produits par Netflix, tel que la Casa de Papel. L’entreprise s’étend dans d’autres activités comme les jeux vidéo sur mobile. Cet article vous donnera plus d’informations à ce sujet.

Ce qu’il a à savoir sur ce nouveau produit de Netflix

C’est en début de novembre 2021 que les premiers jeux vidéo sont accessibles. Il s’agit de 5 jeux disponibles sur Google play store ou sur Android avec l’application de Netflix. Ce dernier prospère dans le streaming et tente d’attirer encore plus de clients sur leur plateforme. C’est un moyen de plus pour que ses abonnées restent le plus longtemps possible sur leur application.

Les jeux sont destinés uniquement aux appareils Android. Pour la création de ces jeux vidéo, la plateforme mise sur le succès de ses contenus. Pour les utilisateurs d’iPhone, Netflix les rassure qu’ils vont prendre en charge le système d’exploitation d’Apple pour le futur.

Pour la sécurité des jeunes, certains dirigeants se sont arrangés pour mettre au point des restrictions. Bien évidemment, les mineurs n’auront pas accès à ces jeux vidéo. Dans certains cas, les parents peuvent installer un code, indispensable pour se connecter aux jeux. 

Les objectifs de Netflix avec ce projet

L’objectif principal est en premier lieu d’attirer de nouveaux clients. Cela n’écarte pas le fait qu’il veulent toujours satisfaire les clients déjà abonnées. La plateforme vise toujours plus haut afin de satisfaire tout le monde. Netflix est à la recherche de nouveaux abonnés pour connaître plus de succès.

Le lancement de ces jeux est d’offrir plus de divertissement au public. La plateforme ne cesse d’impressionner le monde. Toutes les productions de Netflix ont satisfait le grand public. Les grandes séries comme la célèbre série Casa de Papel ou Squid Game sont des chefs-d’œuvre de Netflix.

L’UNESCO a adopté la première directive mondiale sur l’éthique de l’intelligence artificielle

Carnet de santé numérique : des débuts prometteurs