in ,

L’Inde envisage d’interdire les cryptomonnaies

En 2018, l’interdiction de la transaction en Bitcoin et Ethereum a été interdite. Le gouvernement indien veut présenter une nouvelle loi portant sur le contrôle des monnaies numériques tout en adoptant la prohibition pure et simple de l’utilisation des crypto-monnaies.

Un marché en pleine évolution

Depuis l’année 2018, l’Inde a décidé d’interdire l’utilisation des crypto-monnaies. Les crypto-monnaies ont été interdites pour une durée de 3 mois. Puis au mois de mars 2020, les banques sont autorisées à gérer toutes les transactions boursières. Après l’annulation de l’interdiction, le marché boursier a connu un grand succès en Inde. Beaucoup de jeunes se sont engagés dans le métier des cryptomonnaies, la progression a dépassé les 600 % en un an. 

À lire aussi  Malgré le redressement du prix d’Ethereum, l’ETH se prépare pour une baisse de prix

Les investisseurs en crypto monnaies dans le pays ont une large fourchette qui atteint 15 à plus de 20 millions de personnes, dont la plupart sont des jeunes. L’encours a même atteint des milliards de dollars. Narendra Modi a signalé les risques que présente le Bitcoin. Selon ses dires, les cryptomonnaies peuvent devenir un risque pour le système économique et financier de l’Inde.

Une nouvelle loi s’annonce

Après la Chine, qui a interdit le Bitcoin le mois de septembre 2021, l’Inde à son tour va arrêter toutes les transactions en monnaie virtuelle. Le gouvernement indien critique les crypto-monnaies privées, surtout le Bitcoin. De ce fait, elles seront interdites dans le pays. Il envisage d’élaborer une nouvelle monnaie contrôlée par la banque indienne, elle va alors créer sa propre monnaie. Cette monnaie virtuelle indienne sera introduite d’ici le début de l’année 2022.

À lire aussi  5 cryptomonnaies dans lesquelles investir

Donc, le Bitcoin, l’Ethereum et beaucoup d’autres seront interdits. Depuis 2018, le pays a eu du mal à prendre cette décision. Cette fois, c’est la MNBC qui sera développée et prendra place devant des rivales telles que yuzan numérique chinois. Le RBI ou la banque indienne a exprimé que le Bitcoin et les monnaies virtuelles internationales constituent une menace pour la stabilité financière et économique et même le contrôle des capitaux.

Écrit par Capucine Desforges

Je suis est une jeune chef d’entreprise dans les nouvelles technologies. J'ai développé une application qui mesure le sommeil d’une manière complétement novatrice. J'ai rejoint Instant Interview pour proposer des actualités variées dans les différents domaines qui me passionnent.

Véritable femme de terrain, je suis au cœur de l’action et rencontre de nombreux autres entrepreneurs pendant mes activités d’entrepreneuse accomplie.

Mon objectif au sein de la rédaction est de m’intéressée aux sujets en lien avec la santé, le repos, le “contre burn-out”, mon objectif est de sensibiliser les lecteurs de linstant-interview.com. aux différentes tendances en lien avec ces sujets si importants.

J'aborde également les sujets en lien avec le business afin d’ajouter mon expérience du terrain au sein des articles de la rédaction.

Dans le domaine des paiements par crédit, Stripe et Klarna se sont associés

Stripe a fait toute sa première acquisition en Inde grâce au rachat de Recko