in ,

Les yeux : révèlent-ils les secrets sur de votre identité

Comme le dit si bien le proverbe : « les yeux sont le miroir de l’âme ». Parfois, les yeux ont plus à dire que la bouche. C’est également ce que Privacy and Identity Management affirme. Selon une conception populaire, ils reflètent la personnalité d’une personne. Depuis quelque temps, l’oculométrie ou l’eye tracking a gagné en popularité. Il s’agit d’une nouvelle technologie de suivi qui consiste à suivre les mouvements oculaires.  

De quoi s’agit-il ?

On retrouve au cœur des actualités l’oculométrie. Cette nouvelle avancée est bénéfique pour les scientifiques, mais aussi les publicitaires. Elle suit les mouvements effectués par vos yeux. L’eye tracking est révolutionnaire, il commande des appareils avec un simple regard. Ce n’est pas tout, elle analyse aussi votre manière d’effectuer une tâche. 

Tout comme les empreintes digitales, il existe des caractéristiques du regard propres à un individu. Analyser les mouvements oculaires renseigne sur la personnalité d’une personne. De ce fait, cette technologie va enregistrer une multitude d’informations. C’est grâce à ces informations récoltées qu’elle en sait longues sur vous. D’après un article, l’eye tracking contient des données sur l’identité biométrique des utilisateurs. Il s’agit des renseignements tels que : le poids, le genre, l’âge, les origines, traits de personnalité, etc.

Violation de la vie privée ?

Les mouvements oculaires ont d’autres utilités. Comme si ce n’était pas suffisant, il détecte aussi l’orientation sexuelle, l’habitude de consommation de stupéfiants, l’état émotionnel, l’aptitude, la peur, et autres. De plus, elles révèlent des troubles comme : schizophrénie, autisme, TOC (trouble obsessionnel compulsif), l’alzheimer…  

Capturer l’emplacement des yeux sous forme de coordonnées n’est pas la seule finalité de l’oculométrie. Elle va aussi enregistrer : 

  • le saccade,
  •  a vitesse, 
  • l’accélération 
  • le temps de fixations des yeux
  • les dommages cérébraux
  • la dilatation des pupilles. 

 

Les mouvements du regard dévoilent également le mode de réflexion d’un individu. À l’aide de ces indicateurs, les experts peuvent retrouver des souvenirs, résoudre des problèmes, améliorer le raisonnement interne et le calcul mental, faciliter le mode d’apprentissage.

Évidemment, observer le regard de l’utilisateur quand il effectue ses tâches du quotidien permet de l’évaluer. L’analyse va se faire sur la base de son agressivité, de l’anxiété et du Big Five (les 5 traits de la personnalité). 

Avec son style high-tech : DS 3 Crossback met le futur à portée de main

Les utilisateurs Bent Finance doivent retirer leur crypto