in ,

Les nouveaux projets de l’entreprise Thomas Tontec

Le groupe Thomas Tontec est un acteur économique très important dans le domaine de la plasturgie en terme général. Il fait effectivement partie des entreprises les plus compétentes pour le plan de relance de l’État. Situé à Morains-en-Montagnes, il a mis en place deux nouveaux projets.

En quoi consistent ces projets ?

Le principal objectif de ce projet est de perfectionner ses matériels et ses méthodes de travail. L’investissement dans ce projet est d’environ 3 milliards d’euros. Le groupe Thomas vise également à établir des machines de pointe.

Concernant l’acquisition des outils de pointe, la société a nommé ce projet « Industrie du futur ». Son but est de se procurer des machines haut de gamme telles que des robots, des presses à injecter, des automatismes et des machines spéciales d’assemblage. Le montant d’investissement dans ce projet est de 1 190 000 euros. Il sera aussi soutenu par le plan d’une valeur de 235 564 d’euros, soit plus de 20 %.

L’autre projet, appelé « Modernisation du site », consiste à augmenter la vitesse de marche de la production. C’est pour une meilleure concurrence sur le marché. Il est à noter que les matériels sont déjà installés dans l’usine. La date prévue pour le lancement de ce deuxième projet est en septembre 2023. Quant au montant d’investissement, il est de 1 786 000 euros.

Comment se passe son développement ?

Depuis sa création, le groupe a exercé des activités de production diversifiées. À présent, il n’effectue plus que 50 % de sa fabrication de pièces automobiles. L’autre moitié est maintenant dédiée à l’industrie, l’aéronautique et le médical. Actuellement, ses chiffres d’affaires atteignent les 6 milliards d’euros, dont 3 milliards à Morains.

On peut alors dire que les projets sont en pleine évolution et contribuent au développement de l’entreprise sur le marché. En plus, la participation financière de l’État dans les deux projets est un grand soutien pour le groupe Thomas dans le cadre du plan de relance.

Les détecteurs de CO2 vont-ils être généralisés dans l’éducation nationale française ?

Éclipse lunaire du 19/11/2021 : la plus longue depuis 600 ans