in

Le Wish déréférencement pour bientôt

D’après l’annonce récente du ministre de l’Économie, le site Wish ne sera plus référencé sur les moteurs de recherche pour cause de concurrence déloyale. Ainsi, les gestionnaires vont déréférencer cette plateforme du web français. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet dans cet article.

Une mesure draconienne

Wish ne sera désormais plus dans les moteurs de recherche français. Le déréférencement de ce site e-commerce est officiel depuis l’annonce du secrétaire d’État chargé de la Transition numérique Cédric O avec le ministre délégué chargé des PME Alain Griset, et le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. 

Suite à l’investigation menée par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), l’enquête a abouti sur une conclusion de l’existence d’une concurrence déloyale et a statué pour cette décision. 

Le communiqué date du mercredi 24 novembre 2021. Il entend mettre un terme aux manquements de Wish vis-à- vis de sa clientèle. Cette plateforme est soumise à une obligation de sécurité des produits vendus.

Wish sous le joug d’une investigation

L’enquête de la DGCCRF a été faite en septembre 2020. Wish a fait l’objet d’une inspection à cause des dangers que représentaient ses produits de vente. L’absence de sécurité fut également constatée. Mais c’est surtout les pratiques commerciales de ce dernier qui ont amplifié tout cela.

L’investigation concernait un peu moins de 10 000 annonces. À cela s’ajoutent 140 produits de plus qui ont été commercialisés sur le site. Le résultat de cette analyse ne penche pas en faveur de Wish. Les enquêteurs ont constaté la vente de plusieurs produits non conformes, voire même dangereux. Beaucoup de produits ont été déclarés nocifs. Les articles qui ont été pointés du doigt sont les bijoux, les appareils électriques et les jouets.

Nouveau campus dédié aux métiers du digital inauguré à Toulouse

9 avantages d’avoir recours à une solution de gestion comme Melba