in

Le métaverse du monde réel de Niantic

Beaucoup d’entreprises s’intéressent au métavers. Niantic se lance à son tour vers la conquête du monde digital à travers métaverse

Une levée de fonds de 300 millions de dollars

Niantic Labs est une industrie de logiciel fondée en 2010 par John Hanke. Il se situe à San Francisco, aux États-Unis. Cette entreprise est connue en tant que créatrice de Pokémon Go. Pour son lancement au métavers, Niantic collabore avec quelques entreprises comme Coachella qui est une entreprise musicale, Universal pictures qui donne plus de place aux images , Softbank.

Le 22 novembre, Niantic procède à une levée de fonds pour financer Lightship et signifier l’entrée dans le métaverse auprès de Coatue. À titre de rappel, Coatue est un gestionnaire de portefeuille et d’investissement mondial, il est plutôt technologique. 

Pour John Hanks, Métaverse permettra de voir plus loin

Métaverse est une plateforme de réalité augmentée basée sur une carte mondiale en 3 D. C’est une éventuelle méthode de l’internet et de la transition de l’informatique. Cela permet de distinguer les différents aspects de l’environnement tel que le sol, l’eau, le ciel, les bâtiments et voire d’autres.

Cette plateforme est gratuite pour la plupart des activités, par contre, l’outil de la fonctionnalité multijoueur nécessite des frais.

En investissant dans le métaverse, Niantic pense à offrir des expériences en réalité augmentée aux développeurs pour leur permettre de créer des applications en toute simplicité. Il donne un accès facile aux futurs jeux vidéo.

Avec métaverse, Niantic vise à créer des moyens géolocalisés tout en mettant un point d’honneur à renforcer la relation humaine.

Le fondateur John Hanke précise que cette entrée au métaverse ne doit en aucun cas isoler les individus. Avec les réseaux sociaux, il incite les gens à se lever en sortant et en se connectant avec le monde. En plus de tout cela, les systèmes de gestion de données qui sont des outils plus pratiques permettent aux utilisateurs de gérer et de suivre leurs données.

Niantic veut offrir les meilleurs pour tout le monde. Les entrepreneurs, les développeurs, tous les utilisateurs peuvent bénéficier de son service. Il veut leur donner l’aperçu d’un avenir au-delà de ce qu’ils pensent déjà en proposant une technologie pouvant repousser les limites de la réalité augmentée, selon son PDG John Hanke.

 

La reconnaissance des visages sur les photos et vidéos Facebook a été désactivée

L’ANSSI a découvert une nouvelle bande de cybercriminels appelée Lockean