in ,

La Suède veut rendre illégal le minage de cryptomonnaies, qui consomme beaucoup d’énergie

L’évolution du bitcoin depuis 10 ans n’est pas du tout un fleuve tranquille, la crypto monnaie connaît des hausses remarquables. Elle a connu un succès au niveau international. Cependant, la Suède veut interdire le minage de cryptomonnaies.

Pourquoi interdire l’extraction de cryptomonnaies ?

Le pays nordique pense que le développement des fermes de minage de cryptomonnaies empêche de réaliser les objectifs de l’accord de Paris. Cet accord de Paris porte sur la lutte contre le réchauffement climatique. Entre le mois d’avril et août 2021, la dépense énergétique de minage de cryptomonnaie a beaucoup augmenté. Cette augmentation énergétique sur l’extraction des crypto est due à l’exode des mineurs chinois. 

À lire aussi  Avec les traders de Bitcoin, le marché est incontrôlable

Ces mineurs sont chassés de Chine et cherchent de refuges dans d’autres pays du monde. Selon Erik Thedéen, la consommation d’électricité monte en flèche. Cette consommation en hausse empêche le pays de respecter ses obligations dans le cadre de l’accord de Paris. Depuis ces dernières années, la Suède est classée parmi les pays les plus actifs dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il a augmenté sa part d’électricité grâce à l’énergie renouvelable. Après tout ce temps, le pays craint que le minage de cryptomonnaies nuise à ses efforts.

Les mesures prises par les autorités suédoises

La Suède veut interdire totalement le minage de cryptomonnaies dans les pays européens. De ce fait, des mesures ont été prises. Comme l’augmentation de la consommation d’énergie empêche la capacité d’atteindre les objectifs du pays, les deux directeurs de l’Autorité suédoise suggèrent l’interdiction. Il faut interdire tous types d’exploitation minière. Il faut également empêcher les entreprises de négocier et d’investir dans les actifs cryptomonnaies.

À lire aussi  Des documents transférables électroniques à la blockchain

La consommation sur l’extraction de bitcoins est désormais équivalente à 200 000 ménages. Bjorn Risinger et Erik Thedéen ont souligné que l’on doit interdire la consommation à forte intensité énergétique. Selon l’enquête, le Bitcoin et l’Ethereum sont les plus actifs. Ces deux actifs cryptomonnaies sont énergivores. Ils consomment le double de dépenses d’énergies suédoises. Ce problème a commencé depuis que la Chine a obligé les mineurs à se déplacer dans d’autres pays.

Écrit par Capucine Desforges

Je suis est une jeune chef d’entreprise dans les nouvelles technologies. J'ai développé une application qui mesure le sommeil d’une manière complétement novatrice. J'ai rejoint Instant Interview pour proposer des actualités variées dans les différents domaines qui me passionnent.

Véritable femme de terrain, je suis au cœur de l’action et rencontre de nombreux autres entrepreneurs pendant mes activités d’entrepreneuse accomplie.

Mon objectif au sein de la rédaction est de m’intéressée aux sujets en lien avec la santé, le repos, le “contre burn-out”, mon objectif est de sensibiliser les lecteurs de linstant-interview.com. aux différentes tendances en lien avec ces sujets si importants.

J'aborde également les sujets en lien avec le business afin d’ajouter mon expérience du terrain au sein des articles de la rédaction.

Writecream : programme piloté par l’IA qui génère du contenu marketing pour vous !

Tencent devra demander une autorisation pour déployer de nouvelles applications en Chine