in ,

La startup Sellsy annonce sa plus grosse levée de fonds

Frédéric Coulais et Alain Mevellec ont fondé le Sellsy en 2009, un startup CRM destinée pour les TPE et les PME. Ils ont relevé des défis stratégiques en vue de se développer dans les années qui viennent. Il propose ainsi des solutions complètes face aux problèmes que traversent les entreprises.

Une levée de fonds qui pour but de conquérir l’Europe

Avec plus de 35 000 utilisateurs et 6 000 clients qui composent 95 % de chiffre d’affaires, il veut encore accélérer ses projets. Il réalise une levée de 50 millions d’euros afin de s’étendre sur toute l’Europe. En 2020, son CA était de 6,8 millions, un chiffre qu’il va augmenter en 100 millions dans 5 ans. Ainsi, il sera le leader en CRM dans les pays européens. C’est la raison pour laquelle Sellsy se concentre plus sur les marchés allemand, italien, espagnol et les pays où les entreprises rencontrent des problèmes comme ceux de France. La conquête de l’Europe n’est pas son seul projet, il tend à avoir une place au sein de l’hexagone. Il renforce le CRM et recrute jusqu’à 200 personnes pour une collaboration. Il propose environ 75 postes.

À lire aussi  Comment la fintech suédoise Klarna veut conquérir la France

Sellsy et ses grands concurrents

Un des principaux concurrents de Sellsy est Salesforce, une startup CRL géant qui collabore avec de nombreuses entreprises. Malgré cela, Sellsy se développe mieux. On voit que les PME et le TPE leur fournissent les forces nécessaires pour surpasser les concurrents. Pour ce faire, il offre des services répondant aux besoins des petites entreprises dont le nombre de travailleurs n’excédant pas 100. Cette collaboration avec les TPE-PME conduit à la mise à disposition de produits efficaces et pratiques.

Grâce à ses atouts, Sellsy est actuellement l’une des entreprises les plus rentabilisées. Son chiffre d’affaires a connu une hausse de 30 % en 2021. Sachez que le financement des différents besoins liés à la croissance de la startup Sellsy depuis sa création n’a pas été fait par autrui, car Sellsy s’est auto-financé. Ainsi, cette levée de fonds sera utilisée intelligemment pour assurer sa croissance.

Trackers Apple: un usage pour voler des voitures

Pourquoi Blissim a préféré le LBO à la levée de fonds pour se refinancer ?