in

La finance verte : un marché au service de l’environnement qui prend son envol

C’est un secteur qui s’empare des solutions environnementales en relation avec le climat. Il comprend principalement la finance dite « verte ». C’est une sorte d’engagement que l’État a mis en place qui vise à lutter contre le changement climatique. Comme son nom l’indique, la finance verte se pose vers les fonds des associations et des organisations qui favorisent leurs services et les produits reliés à la transition énergétique.

Quels sont ses enjeux et ses principes ?

L’objectif est de faciliter une solution accélérée au réchauffement climatique et à la transition énergétique. Il commence par financer des start-up et des entreprises qui optimisent l’impact positif de ces projets pour lutter contre la dégradation de l’environnement. Les entreprises engagées dans le développement durable sont les premières à en bénéficier. Le projet est devenu une priorité nationale. La France soutient le développement de la finance verte pour devenir la référence mondiale de l’Accord de Paris adopté par 195 pays. Il est inclus dans l’objectif de zéro émission nette que l’on doit effectuer de 2050 et 20 100.

Qui sont les acteurs et les bénéficiaires ?

Actuellement, la finance verte a le vent en poupe. Les organisations publiques, les États et d’autres organismes émettent les titres financiers verts. Les gestionnaires ont alors le droit des titres bas-carbone. Pour assurer le bon fonctionnement de la finance verte, les pouvoirs publics doivent impérativement évaluer les impacts des titres en question.

Comment bénéficier le financement vert ?

Pour encourager les entreprises à s’intéresser aux fonds verts, deux outils sont des solutions efficaces. Ces deux labels sont conçus pour mieux vous guider dans l’accélération de votre transition énergétique. Il existe des fonds sous le label Greenfin, qui proposent plus de 8 milliards d’euros d’encours dans une trentaine de fonds. Il existe également des fonds labellisés SFR, représentant 121 milliards d’euros d’encours. Si vous souhaitez un financement durable, vous pouvez investir collectivement via un plan d’épargne ou un compte-titres.

Les promesses de l’EPM concernant la transformation de la fonction finance sont-elles tenues ?

Finance : au début d’un changement majeur de ses activités