in ,

La cybersécurité recrute, 100 postes à pourvoir en Nouvelle-Aquitaine

Nombreuses entreprises néo-aquitaines du domaine de la cybersécurité se sont exposées à Paris pour mettre en place un salon de recrutement. Un total de 100 postes est à pourvoir dans la région où le marché est en grand développement.

En quoi consiste le métier dans la cybersécurité ?

L’ingénieur en cybersécurité est responsable de l’analyse et du traitement des menaces d’intrusions. Il prend en charge la définition des plans d’action utiles pour renforcer la sécurité des particuliers et des entreprises sur le web. Il garantit et assure tout le système informatique d’une société. Ainsi, il est vraiment un chef de projet.

À lire aussi  Comment accéder aux calanques de Marseille ?

Si l’entreprise fait face à des cybers attaques, l’ingénieur en cybersécurité doit identifier les sources potentielles. Il devra ensuite faire en sorte que les attaques soient bloquées. Il apporte aussi de l’aide à toute l’équipe dans le but de sécuriser au maximum le réseau de l’entreprise.

Des postes intéressantes en Nouvelle-Aquitaine

Il existe plusieurs entreprises régionales qui manquent de compétences en cybersécurité. C’est pourquoi elles sont obligées de réaliser des salons pour pouvoir recruter. Qu’il s’agisse de société dans le domaine de l’informatique ou d’autres domaines, l’offre d’emploi en cybersécurité est assez élevée. D’ailleurs, l’objectif est de recruter plus de 100 employés.

À lire aussi  Un projet d’installation d’un entrepôt d’Amazon à Moult

Combien gagne un ingénieur en cybersécurité ?

Un ingénieur en cybersécurité dans l’entreprise Serma, en Gironde, touche autour de 40 000 euros nets par an, donc plus de 3000 euros par mois. La société compte environ 130 salariés dont 200 sont tous liés à la cybersécurité. Ces derniers doivent tester la sécurité des produits, des passeports, des cartes d’identité, des bracelets électroniques de détenus ainsi que des compteurs Linky.

L’entreprise cherche le profil d’ingénieur ayant fait un cursus en rapport avec la cybersécurité. Toutefois, si le demandeur d’emploi ne répond pas à ces critères, ce n’est pas un grand problème. Le chargé de marketing de la société affirme d’ailleurs qu’ils ont déjà recruté quelqu’un qui posait des câbles sous-marins. En général, leurs cibles sont les personnes avec une appétence pour la sécurité.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Cybersécurité et confiance numérique, les solutions françaises au plus près des priorités des entreprises et collectivités

L’économie et l’écologie, une association gagnante