in ,

La consommation de tabac et le marché des cigarettes électroniques pendant la période du covid

Le coronavirus est petit voir microscopique, cependant il a causé des changements grandioses dans le monde entier. Plusieurs secteurs ont été touchés par la crise sanitaire entraînée par le covid. La consommation de tabac et le marché des cigarettes électroniques ont fait partie.

Quelle est la différence entre l’e-cigarette et la cigarette classique

Le tabac est un produit de plante séché à l’air chaud. Il se trouve partout dans le monde surtout dans les régions chaudes. Ce produit a un goût spécifique grâce à la fermentation. Par sa richesse en nicotine, le tabac a un effet éveillant et anxiolytique, les gens l’utilisent même pour coupe-faim. Le tabac se présente sous différentes formes de consommation telles que la cigarette, le tabac à rouler ou le tabac à chiquer. La cigarette reste néanmoins la plus connue pour la consommation de tabac. Ces dernières années, une nouvelle version de la cigarette a fait son apparition. 

La cigarette électronique ou e-cigarette est une version plus récente de la cigarette classique. Cette invention a pour but d’aider les fumeurs dans leur sevrage. En effet, l’utilisation de l’e-cigarette n’oblige en rien les vapoteurs à consommer du tabac. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de personnes préfèrent l’e-cigarette par rapport à la cigarette classique. 

Ceci dit, quelques pays de l’Europe n’autorisent que le parfum de tabac pour les cigarettes électroniques . Le principe de l’e-cigarette qui est le sevrage est donc voué à l’échec.

Une contradiction sur la consommation de tabac

Le stress et les ennuis causés par la mise en quarantaine ont stimulé la consommation de tabac pendant la pandémie du covid. 27 % des fumeurs ont augmenté leur consommation journalière de 5 cigarettes. Cette hausse de consommation est plus visible chez les jeunes et les femmes qui sont le plus touchés par cette augmentation de consommation.

D’un côté, 19 % des fumeurs ont pris conscience des dangers que représente le tabac sur leur santé et ont alors diminué leur consommation. L’autre raison de cette prise de conscience a été le fait de se retrouver enfermé avec leur famille. Prise de peur d’exposer les membres de leur famille au danger du tabac, les fumeurs ont baissé leur consommation.

D’un autre côté, des sondages ont démontré qu’environ 55 % des fumeurs n’ont pas changé leur consommation. 

Qu’en ait-il de la consommation de l’e-cigarette ?

Depuis que le covid a commencé en Chine, les usines de fabrication des cigarettes électroniques ont été fermées. La Chine qui est le premier producteur de cigarettes électroniques a connu une pénurie d’e-liquide. Tout cela entraîne une diminution de production. Une interdiction de vente des tabacs et cigarettes a été imposée. Malgré les marchés noirs des tabacs et cigarettes, les importateurs ont cessé d’importer à cause des soucis concernant la propagation du coronavirus. C’est pourquoi une baisse de vente au niveau mondial s’est présentée.

newsletter Le Quotidien Digital

Avoir une longueur d’avance avec la newsletter Le Quotidien Digital

Dans quel nouveau projet Amazon veut se lancer ?