in

Est-ce qu’un climatiseur mobile est désastreux sur le plan écologique ?

Les climatiseurs sont des produits qui ont été conçus depuis 1939. Ce, pour le confort des êtres humains, quel que soit l’endroit et le temps qu’il fasse. Les climatiseurs régulent et créent une température et de l’air conforme à vos besoins. De ce fait, on peut décider de l’air et de l’intensité de la chaleur de son environnement avec le climatiseur.

Parallèlement à cela, les climatiseurs mobiles ont aussi fait leur apparition. Vous pouvez désormais  déplacer votre climatiseur d’un endroit à un autre facilement.  Quel est son effet sur le plan de l’écologie ?

L’évolution des climatiseurs : du fréon au HFC

Initialement, le fréon est la substance utilisée pour le fonctionnement des climatiseurs. Toutefois, il a été découvert que le fréon est toxique aussi bien pour l’environnement que pour les humains.  Cette substance qui n’est autre que le chlorofluorocarbone (CFC) réduit la couche d’ozone agissant comme un gaz à effet de serre. Par extrapolation, une couche d’ozone réduite nuit à la santé de la planète et provoque à long terme l’impossibilité de vivre sur terre.

À lire aussi  Comment réussir son projet de climatisation à la maison ?

De ce fait, le HFC (hydro fluocarbure) a remplacé ensuite le CFC dans les climatiseurs dans le but de réguler le changement climatique et préserver l’ozone stratosphérique. Seulement, ce type de gaz réfrigérant ne résout pas les problèmes nocifs à l’environnement. Le HFC agit encore comme du gaz à effet de serre qui n’est pas en faveur de l’écologie et favorise le réchauffement climatique. Le problème reste alors entier.

La problématique des climatiseurs HFC mobiles

Les climatiseurs mobiles actuels utilisent encore des réfrigérants HFC. Une utilisation en faveur de la préservation de l’environnement et de la santé des hommes ne peut être envisageable sans l’élimination des HFC.

À lire aussi  Avec son style high-tech : DS 3 Crossback met le futur à portée de main

Le HFC doit donc être remplacé par des produits ou autres techniques non toxiques pour des climatiseurs mobiles sains et écologiques. Entre-temps, les installations de refroidissement public sont encouragées pour pallier aux inconforts dus au climat. Ainsi, la création d’espaces d’ombres, les parcs de verdure et les installations naturelles d’eau refroidie sont encouragés.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Comment calculer l’impact du numérique sur l’environnement ?

Les 6 métiers de l’immobilier à découvrir