in

Détecteur de mensonge : une nouvelle technologie très efficace

La technologie n’a cessé d’évoluer au fil du temps. Les experts dans le domaine ont créé une machine ayant la capacité de détecter les mensonges. Cette machine est très pratique dans certains domaines. Le sujet de cet article est focalisé sur cette machine détecteur de mensonge.

C’est quoi précisément un détecteur de mensonge ?

Le détecteur de mensonge est un outil efficace pour savoir si une personne dit la vérité ou pas. Cette machine est aussi nommée polygraphe. Les experts l’ont créées pour déjouer les mensonges. Pour les policiers, cet outil est très pratique lors de l’interrogatoire des suspects.

Le détecteur de mensonge n’est pas tout à fait conçu pour détecter réellement les mensonges. Cette machine sert à tromper les menteurs. L’objectif est de faire croire à la personne qu’il ment.

Le rôle de cet appareil est de varier un ensemble de paramètres psychophysiologiques. il ne détecte pas à coup sur une personne qui ment. 

Le détecteur de mensonge : comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement de l’appareil est multiple. La personne sera reliée au détecteur par le biais des électrodes. Des mesures sont affichées par l’appareil afin de déterminer si la personne ment ou pas. Il s’agit de la pression, il examine le rythme cardiaque et respiratoire de la personne. Il analyse aussi la conductivité de la peau. Cela se fait grâce à la transpiration de l’individu. Le diamètre pupillaire du concerné est analysé par l’appareil. Le moindre faux pas de l’individu alerte immédiatement l’appareil, même la température corporelle peut trahir la personne. 

Les procédures d’interrogatoire avec le détecteur de mensonge

L’interrogatoire débute par des questions très simples comme le nom, la couleur préférée ou l’âge. C’est pour obtenir des enregistrements de données afin de les comparer après. Ensuite, les vraies questions concernant l’enquête qui a amené à cet interrogatoire peuvent commencer. A la fin de l’interrogatoire, les experts peuvent procéder à la comparaison entre toutes les données enregistrées. Les comparaisons vont servir à découvrir des variations au niveau des paramètres psychophysiologiques. Les experts pourront de ce fait discerner si l’individu ment ou pas.

Est-il possible de tromper cet appareil?

Dans certains pays comme la France, les résultats de cet appareil ne constituent pas une preuve suffisante devant le tribunal. Des tests menés par des experts ont prouvé que le taux de fiabilité de l’appareil est très faible. 

L’inclusion digitale devrait être au cœur des préoccupations des entreprises

La CNIL met en place un guide pour accompagner les DPO dans leur rôle au sein des entreprises.