in , ,

De combien le prix en immobilier peut-il être négocié ?

Les vendeurs indiquent le prix auquel ils souhaitent vendre leur bien. Cependant, il y a souvent une différence importante entre le prix demandé et le prix d’achat réel. La négociation du prix d’achat d’une propriété est une étape importante pour la réussite de l’achat d’une propriété. De combien le prix de vente d’une maison ou d’un appartement peut-il être réduit par la négociation ? Vous constaterez que la réponse n’est pas aussi simple.

Négociation d’un bien immobilier : de 0 à 50 ou plus

Parfois, vous verrez différentes consultations immobilières où l’on vous dira que vous devez négocier une réduction de prix de 5 %, ou où l’on vous dira qu’une négociation de 10 % est la norme. Mais il n’y a pas de vérité générale qui puisse vous aider ! Quelles sont donc les bonnes stratégies de négociation pour rentabiliser l’investissement ?

À lire aussi  Pour plus de rentabilité dans votre point de vente

Chaque vente est unique. Pour certaines propriétés, une négociation de 10 % peut être une véritable réussite et vous aurez le sentiment d’avoir fait une très bonne affaire. Dans d’autres cas, négocier -10% peut représenter un surpaiement par rapport au prix que vous pourriez obtenir pour le même type de maison ou d’appartement.

Si le prix demandé par le vendeur est inférieur au prix de biens similaires à vendre dans le même secteur, le bien sera probablement proposé à la vente sans négociation ou avec une très légère remise.

D’autre part, certains propriétaires fixent des prix de vente qui ne correspondent absolument pas aux réalités du marché local. La propriété ne sera jamais vendue au prix demandé. En général, les annonces pour ce type de biens sont mises à jour après quelques mois et diminuent progressivement. Par rapport au prix demandé initialement, le prix de vente réel peut être inférieur de 40 %, 50 % ou même plus…

À lire aussi  Trouver un appartement étudiant, comment s’y prendre ?

Considérez le prix, pas la remise

Si un rabais de 20% sur des vêtements trop chers pendant une période de soldes peut être achetée sans grand impact sur les finances d’un individu, ce n’est pas le cas pour les achats immobiliers.

En fin de compte, ce qui compte, ce n’est pas la réduction de prix que vous obtenez par rapport au prix de départ, mais le prix réel auquel vous pouvez acheter la maison ou l’appartement.

Méfiez-vous donc des vendeurs qui gonflent le prix demandé pour vous faire croire que vous avez fait une bonne affaire après une petite négociation. De nombreux vendeurs prévoient une marge de négociation de 5 % ou 10 %, voire plus. Il est donc préférable de le savoir dès que vous voyez le prix demandé !

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Comment diffuser et maintenir l’air chaud dans votre maison ?

Tout ce qui est à savoir sur la surface habitable et son calcul