in

Dans l’Yonne, la collecte des Restos du Cœur est un succès

Dans le département de l’Yonne, entre ce vendredi 4 et ce dimanche 6 mars, les Restos du Cœur avaient lancé une campagne de collecte. D’après les bénévoles, cette campagne serait primordiale parce que les temps sont durs et qu’un peu d’entraide ne serait pas de trop. Cela a démontré une énorme vague de générosité de la part des auxerrois qui, même face à l’inflation et la hausse des prix du carburant et de l’énergie, font preuve d’empathie et d’humanité dans les moments difficiles.

Une campagne de collecte nécessaire

Avec la hausse du coût de la vie, le nombre d’inscriptions aux Restos du Cœur augmente. Ce qui rend la campagne de collecte vraiment importante. En effet, face à l’inflation et à l’augmentation fulgurante du prix des hydrocarbures, les initiatives régionales voient le jour. Heureusement, même face à la dureté de la vie, la bonté d’âme et la philanthropie sont toujours au rendez-vous.

À lire aussi  Comment faire le choix parmi les lycées situés à Paris ?

La générosité avant tout

Les bénévoles avaient été nombreux pour la collecte tout comme le nombre des âmes généreuses qui ont contribué à cet acte de charité. En effet, la collecte a connu un franc succès.

Les bénévoles étaient placés à l’entrée des supermarchés et faisaient de la sensibilisation pour interpeler les clients. Attendris, ces derniers déposèrent peu à peu, chacun à leur tour, des biens et matériels. Deux heures à peine avaient suffi pour remplir les deux premiers caddies. Il faut savoir que pour les auxerrois, l’altruisme est très important et cela surtout dans les moments de crise comme ceux-ci.

À lire aussi  Dans le Cantal, un projet de carrière menace un site classé Natura 2000

Acheter pour donner, offrir ce que l’on a pour d’autres qui n’ont pas, partager, s’entraider, tels ont été les maitres mots pendant ces trois jours de collecte. Cela a permis d’amasser des produits aussi divers que nombreux.

Les chariots étaient remplis de denrées alimentaires non périssables à savoir des pâtes, du lait, des conserves, du riz, des confitures, des biscuits, des produits d’hygiènes tels que les savons, les dentifrices, les brosse à dents, les gels douche, mais également des produits pour bébé comme les couches, lingettes et lait de croissance.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Suivi de statut de santé des sites internet Gafa

Cybersécurité : des attaques en hausse depuis la guerre en Ukraine?

conférence SEO Elliott Bobiet et Patrick Valibus

Patrick Valibus et Elliott Bobiet au SMX Paris 2022