in

Cryptomonnaie : 14 milliards de dollars de fraude en 2021

L’univers de la cryptomonnaie attire de plus en plus de monde, les traders et les investisseurs dans ce domaine ne cessent de s’accroître. Pourtant, les investisseurs sont confrontés à de nombreuses contraintes. Le 10 janvier 2022, le bitcoin est tombé sous les 40 000 dollars. En 2021, la fraude dans les cryptomonnaies a battu les records qui remontent jusqu’à 14 milliards de dollars.

La crypto monnaie est un terrain de jeu pour les escrocs et arnaqueurs

Les arnaqueurs attaquent dans les monnaies virtuelles, la moindre inattention peut engendrer la perte totale de fonds des investisseurs. Vous pouvez gagner une grande somme d’argent, mais vous pouvez également tout perdre. L’arnaque dans la cryptomonnaie connaît seule à elle-même une somme de 7,8 milliards de dollars. L’arnaque appelée « tirage de tapis » coûte environ 3 milliards de dollars aux investisseurs. Le principe, c’est que les investisseurs font des achats de nouvelle crypto-monnaie tout en augmentant son prix. De l’autre côté, le créateur du tirage de tapis vend en masse le cours dans le plus haut, il fait écrouler le court avant de disparaître. Le Far West est une sorte d’arnaque très répandue. À part cela, les cybercriminels inventent toujours de nouvelles solutions d’escroquerie. Il faut se méfier sinon vous seriez amadoué par de fausses déclarations ou de fausses interviews.

À lire aussi  Le Bitcoin chute en dessous de 40 000 dollars : les investisseurs sont inquiets

Les transactions illégales ont augmenté en 2021

Si en 2020, les transactions liées à des activités illégales s’élèvent jusqu’à 7,8 milliards de dollars, en 2021 elles ont connu presque le double de cette somme. Cette augmentation remarquable est due à l’augmentation des investisseurs surtout dans le Bitcoin et Ethereum. À la fin de l’année 2021, selon les enquêtes, le FBI a saisi plus de 2,3 milliards de dollars liés au groupe de ransomware REvil. De nombreux services de crypto de blanchiment d’argent ont été sanctionnés. Pourtant, les activités criminelles et les transactions illégales ne cessent d’augmenter. En Chine, toutes les transactions en crypto-monnaies sont toutes illégales. En 2019, la Chine représente 75 % de la consommation mondiale d’énergie en cryptomonnaies, plus précisément le Bitcoin. Par conséquent, le trading de toutes les formes de crypto-monnaies y est interdit.

Une chute généralisée des crypto-monnaies, quelles en sont les raisons ?

PayPal veut lancer sa propre crypto-monnaie