in

Comment financer votre reprise d’entreprise ?

Pour une reprise d’entreprise, il vous faut d’abord un plan d’investissement méthodique et mettre en place un dossier de recherche de financement. Effectivement, vous devez en plus trouver des fonds de roulement pour la reprise d’entreprise. Quels acteurs pourront vous aider pour ce faire ? Comment assurer une crédibilité optimale pour le déblocage de vos fonds ?

L’utilisation des fonds propres pour la crédibilité de votre projet de reprise

Avant toute recherche de financement auprès de grands organismes, réunir vos fonds propres à investir est conseillé pour la crédibilité de votre volonté à lancer une reprise d’entreprise. 20 à 35% en fonds propres est exigé par le Bpifrance pour une ouverture initiale. Notamment, pour la création de ces fonds propres pour le rachat d’une entreprise, vous pouvez :

  • Mettre une partie de votre épargne personnelle dans la constitution de votre fonds propre. Toutefois, il est conseillé de ne pas miser la totalité de votre avoir dans votre projet de reprise.
  • Solliciter la participation active de vos proches pour constituer votre capital. Cette participation peut se traduire par des prêts, dons ou participations.
  • Demander une aide publique telle que le crowdfunding en ligne par exemple. Les octrois de sommes peuvent être approuvés par des personnes que vous ne connaissez pas, mais qui accordent un intérêt particulier à votre projet.
  • Faire appel à des investisseurs susceptibles de miser de l’argent dans votre projet.
À lire aussi  Achat et assurance professionnelle d’une voiture d’occasion

Solliciter des prêts pour la reprise d’entreprise

Mis à part les fonds propres, vous pouvez mettre en place des actions de demandes de prêts pour collecter l’ensemble des fonds de reprise d’entreprise dont vous avez besoin. Vous pouvez obtenir ces prêts :

  • Auprès du cédant, c’est-à-dire venant de celui qui vous a concédé son entreprise. Ce dernier peut vous accorder un crédit moyennant des conditions que vous aurez tous deux définies. On parle ainsi de prêt « crédit-vendeur»
  • En négociant avec les banques. Il existe notamment plusieurs formes de crédits concernant la reprise d’entreprise. Les taux d’intérêt varient et les avantages diffèrent selon les différents types de prêts. Vous devez aussi présenter des garanties et des cautions d’emprunt dans votre démarche. On parle alors de prêts bancaires.
  • Grâce à Bpifrance : Cette banque publique d’investissement propose des prêts de reprise de PME allant jusqu’à 650 000 euros sans garantie ni de caution. Avec une recommandation de votre région, la Bpifrance assure le déblocage de 70% de la valeur estimée de votre prêt via  la Garantie transmission.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

eToro, un réseau social de trading innovant

Bien-être et santé : 10 conseils à suivre pour une bonne alimentation