in

Comment financer votre invention ?

Vous avez pour projet de développer votre invention ? Pour lancer votre création sur le marché, il vous faut des sources d’investissement ainsi qu’une bonne stratégie pour trouver des sources de financement.  Un bon business plan et des arguments de taille pour prouver l’utilité de votre invention sont à concevoir pour avoir le financement nécessaire au développement de votre produit. Comment financer votre invention en France ?

La constitution des fonds propres pour la validation de votre invention

Au préalable, primez la constitution de vos propres fonds pour un début dans l’investissement à pourvoir pour votre projet. De plus, apporter les fonds propres permettent de gagner en crédibilité sur la maturité de votre activité. Vos fonds propres devraient équivaloir à 30% de votre taux de financement total. Notamment, vous pouvez constituer vos fonds propres en puisant dans une partie de votre patrimoine personnelle, épargne. Par ailleurs, vous pouvez aussi compter sur les soutiens financiers de vos proches qui pourront augmenter la valeur de votre capital financier. Dans ce cas, on parle de love money.

À lire aussi  Vendre sa maison sans agence, que faut-il faire ?

La recherche de fonds pour la création de votre entreprise

Pour la mise sur le marché de votre invention une fois validée, il est conseillé de travailler avec des entreprises pour le développement de votre produit ou de créer votre propre entreprise.  Cette démarche vous permettra la facilitation d’obtention de fonds supplémentaires pour la mise en place de votre invention sur le marché. Dans le cadre de ce développement, on distinguera plusieurs types de financements à la création d’entreprise dont :

  • Les prêts d’honneur (délivrés par Initiative France, Réseau Entreprendre, Aquiti Gestion) ne nécessitant pas obligatoirement de garantie et qui vous engagent à rembourser vos dettes « sur l’honneur ». Toutefois, un examen minutieux de votre dossier complet est effectué pour garantir la crédibilité de votre projet.
  • Les prêts bancaires qui constituent les formes de prêts traditionnelles. Toutefois, dans le but de faciliter le déblocage de ces prêts, des institutions telles que Bpifrance vous aident dans la mise en place de garanties créations et dans la recommandation de votre projet.
  • Les aides publiques, les concours de création d’entreprise, les avances remboursables et les financements participatifs venant des collectivités, particuliers ou grandes institutions. Ces subventions se présentent sous forme de dons, avances à taux zéro, octroi sans garanties.
  • L’association avec des investisseurs qui contribuent à l’augmentation de votre capital création et développement (capital-investissement)
  • Les buisness-angels qui sont des professionnels dans l’entreprenariat souhaitant investir dans votre projet de création d’entreprise. Réunis au sein de France Angels, ils peuvent aussi vous aider professionnellement en plus de leurs apports financiers.
  • Le corporate-venture est l’aide financière que les grandes entreprises ­­peuvent vous apporter.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

eToro, un réseau social de trading innovant

Bien-être et santé : 10 conseils à suivre pour une bonne alimentation