in ,

Comment calculer le prix de vente d’un appartement loué

Avant de mettre en vente votre appartement en location, renseignez-vous sur les procédures essentielles et les conditions à remplir, surtout vis-à-vis de votre locataire, afin de tirer profit de cette vente. Elle s’appliquera notamment sur le locataire. Dans cet article, découvrez tout ce que vous devez savoir pour calculer le prix exact de votre appartement.

L’exonération d’un appartement locatif 

Lors de la mise en vente de l’appartement, l’exonération varie selon la durée du bail. Le loyer, le type de bien immobilier et la situation personnelle du locataire sont pris en compte. 

D’une part, pour une location simple, la réduction s’élève à 15 % maximum. Sachez qu’un bail pour ce type de location dure en général 3 ans.

À lire aussi  Les préparations à faire avant d’acheter une maison

D’autre part, pour une location meublée, aucune remise spécifique ne sera appliquée. En conséquence, la durée du contrat se fera en une année. Sans oublier que les équipements spéciaux étudiants se font durant seulement 9 mois. En ce cas, les futurs locataires n’ont donc que quelque temps pour récupérer leurs biens. 

En ce qui concerne les petits locaux, l’exonération est très basse, environ 5 %. En plus de cela, les locataires à faible revenu et âgées bénéficient d’une protection particulière. Au cas où le bailleur est lui-même âgé de 65 ans ou plus, un tarif dégressif est négociable.

La loi 1848 sur la décote

La loi 1948 stipule une remise allant jusqu’à 50 %. Il s’agit d’une loi qui met en vigueur une décote sur les biens immobiliers en location. En effet, sous la loi de 1948, les loyers étaient très bas et les possibilités de logement réduites. En particulier, les propriétaires peuvent être en mesure de fournir aux locataires des logements alternatifs. 

À lire aussi  Qu’est-ce qu’un analyste d’affaires ?

Si le propriétaire souhaite racheter l’unité sans fournir de logement alternatif, il doit avoir acheté le logement pendant au moins 10 ans au moment du retrait. Ce délai peut être réduit à 4 ans si le propriétaire peut justifier qu’il a acquis le bien comme résidence principale. 

Enfin, le propriétaire peut également reprendre son appartement avec une offre de relogement, s’il est autorisé à démolir l’immeuble pour construire un autre immeuble.

Écrit par Capucine Desforges

Je suis est une jeune chef d’entreprise dans les nouvelles technologies. J'ai développé une application qui mesure le sommeil d’une manière complétement novatrice. J'ai rejoint Instant Interview pour proposer des actualités variées dans les différents domaines qui me passionnent.

Véritable femme de terrain, je suis au cœur de l’action et rencontre de nombreux autres entrepreneurs pendant mes activités d’entrepreneuse accomplie.

Mon objectif au sein de la rédaction est de m’intéressée aux sujets en lien avec la santé, le repos, le “contre burn-out”, mon objectif est de sensibiliser les lecteurs de linstant-interview.com. aux différentes tendances en lien avec ces sujets si importants.

J'aborde également les sujets en lien avec le business afin d’ajouter mon expérience du terrain au sein des articles de la rédaction.

Vendre sa maison sans agence, que faut-il faire ?

Recharger une voiture électrique en appartement : comment procéder ?