in ,

Comment agrandir sa maison ?

L’extension de votre maison vous donnera un espace familial supplémentaire tout en augmentant la valeur de votre maison, ce qui facilitera votre déménagement à l’avenir. Comme un investissement sur la rénovation de la maison peut changer votre vie, il nécessite une attention particulière lors de la planification. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’extension de votre maison en France.

Les possibilités pour agrandir votre maison

De nombreuses options s’offrent à vous pour agrandir votre espace de vie. En aménageant votre grenier, par exemple, vous gagnerez une surface habitable importante sur toute la surface de votre maison sans perdre votre grenier si vous n’en aménagez qu’une partie. Dans le cas où vous souhaitez conserver votre maison de plain-pied, vous pouvez opter pour une extension directement collée à votre maison actuelle. Un ajout de garage pour avoir enfin un endroit où ranger vos automobiles est également très utile. Ainsi, en cas de mauvais temps, votre voiture sera protégée et à l’abri.

À lire aussi  Chasseur d’appartement, un métier pas comme les autres

Comment réaliser votre projet tout en restant dans les limites des règles d’urbanisme ?

Un projet d’investissement sur la construction d’une extension doit être conforme aux règles d’urbanisme de votre commune. Pour cela, il vous faudra contacter le service de l’urbanisme de votre mairie qui vous fournira le plan local d’urbanisme (PLU) applicable à votre terrain et répondra à toutes vos questions. Par ailleurs, vous devez respecter la réglementation ÉLAN (portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique), qui impose une analyse des sols avant tout aménagement. Pour la construction et l’agrandissement d’une maison, cette étude est aussi appelée étude géotechnique.

À lire aussi  Avez-vous le droit de sous-louer votre appartement ?

Les procédures administratives pour mener à bien votre extension

Vous pouvez commencer les démarches administratives une fois que vous avez précisé votre projet et réalisé votre étude de sol. Il faut savoir que toute construction supérieure ou égale à 20 m2 nécessite un permis de construire. Le délai d’instruction d’un permis de construire est de deux mois, ce qui signifie que la mairie a prévu deux mois à partir de la date de réception de votre demande pour accorder ou refuser votre demande.

Si la surface de l’extension est inférieure à 20 m2, une simple déclaration préalable de travaux suffira. Au terme de vos travaux, vous devez remplir une déclaration d’achèvement des travaux et envoyer le numéro Cerfa 13408*04, un formulaire qui atteste de la complétude et de la conformité de vos travaux.

À lire aussi  Eliminer les moucherons dans votre appartement

La réglementation thermique pour une construction maison

La réglementation thermique RT 2012 s’applique à toute nouvelle construction, y compris les extensions. Cette règle impose le respect des normes environnementales en matière de consommation d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre de votre maison. En effet, votre surface habitable doit répondre aux critères de performance énergétique pour une partie ou la totalité de sa surface.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Comment réussir la rénovation de sa maison soi-même ?

Comment racheter la maison familiale à ses frères et sœurs ?