in

Cinq camions de dons destinés aux réfugiés ukrainiens sont partis de Lapalisse (Allier) en direction de la Pologne

La fraternité envers le peuple Ukrainien a engendré la mobilisation des particuliers et des entreprises de l’agglomération vichyssoise. Durant la semaine du mardi au vendredi, trois collectes ont été organisées par Vichy Communauté pour remplir les cinq camions destinés aux réfugiés Ukrainiens. Les participants ont pu fournir des sacs de couchage, des lits de camp, des produits sanitaires ou alimentaires qui se déroulaient à Cusset et Bellerive.

Les entreprises ont tenu à être présente

Les bords de l’Allier ont servi de base aux donateurs avec un nombre à peu près de 2100 pour canaliser toutes les récoltes faites au cours de cette agglomération.

À lire aussi  Isère. Condamnés pour harcèlement, ils avaient divulgué l’adresse de leur victime sur Internet

Plusieurs entreprises ont aussi répondu à l’appel pour soutenir et aider les réfugiés Ukrainiens. L’actualité s’est alors propagée à une vitesse grand V.  L’Oréal à elle seule a offert un millier de produits comme les gels douches et les crèmes hydratantes. Les bougies de Charroux ont proposé des bougies tandis que l’usine Renova à Saint-Yorre a approvisionné des papiers toilettes et des essuie-tout.

Quant à Dardiner déménagement, l’entreprise a apporté gratuitement des cartons pour fabriquer plus de 240 palettes. Ces sociétés ont, toutes, contribué à remplir les cinq camions qui se dirigent actuellement vers la Pologne avec des chauffeurs locaux.

Une véritable prouesse pour aider l’Ukraine

L’ancien président de la CCI du lot, Thomas Chardard, est l’une des personnes qui a préméditée cette collecte pour les réfugiés ukrainiens en effectuant une demande de participation auprès des entreprises agroalimentaires et à la Chambre d’agriculture. La mise en place s’est rapidement déroulée en quelques jours.

À lire aussi  Quelles sont les activités à pratiquer lors d’une visite au Touquet ?

Les chefs d’entreprise se sont alors réunis pour se mettre d’accord par rapport aux stratégies employées au cours d’un repas. Très vite, cette agglomération a pris une ampleur régionale et les jours qui suivent, de nombreux PDG ont répondu à l’appel pour participer à cette œuvre humanitaire.

C’est ainsi que Andros à Biars sur Cère et la grande surface Leclerc Cahors ont manifesté leur soutien. Les documents de l’association ‘’A Lot for Ukraine’’ ont pu être déposés en préfecture ce lundi.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Dans le Cantal, un projet de carrière menace un site classé Natura 2000

Privas : faux policier mais vraie arnaque aux coupons PCS