in ,

Dans quel nouveau projet Amazon veut se lancer ?

Amazon a annoncé en 2019 le lancement d’un grand projet pour satisfaire le monde. Ce projet pourrait être en rivalité avec celui de la société SpaceX. En tout cas, il va aider le monde sur le plan technologique.

De quel genre de projet s’agit-il ?

Après le projet « Tourisme Spatial », Amazon ne s’est pas arrêté là puisqu’il en a entamé un nouveau. La stratégie en question sera entreprise vers le quatrième semestre de 2022. Il va aider le grand public à profiter de l’Internet à haut débit. La société l’a nommé « Project Kuiper » et il a pour objectif d’assurer une connexion grâce à un groupe de satellites. Ce projet va également être le moyen d’évaluer la performance des technologies de communication et du réseau. 

Elles vont être utilisées pour la mise en place des engins spatiaux. D’ailleurs, la société indique la soumission d’une demande de licence expérimentale le 8 novembre 2020. C’est la « Federal Communications Commission » qui se charge de recevoir ce type de demande. Cette autorisation va permettre à la société de déployer deux prototypes de satellites. Les satellites auront chacun un nom : le « KuiperSat-1 » et le « KuiperSat-2 ». En outre, cette intention va mettre deux hommes d’affaires en concurrence : Jeff Bezos et Elon Musk. Ce dernier a déclaré que le projet d’Amazon paralyse le sien nommé « Starlink ».

Pourquoi le projet Kuiper serait-il en rivalité avec le Starlink ?

Le Starlink est un projet du patron de Tesla et de la société SpaceX qui a le même objectif que celui d’Amazon. C’est un ingénieur aérospatial américain de l’entreprise SpaceX qui a géré ce projet depuis 2015. Il repose aussi sur quelques milliers de satellites de télécommunication qui sont installés sur une orbite basse. 

Quant à la concurrence entre lui et Kuiper, il est à noter qu’Amazon s’oppose à la requête de Starlink. Cette requête est une permission de déplacer les satellites sur une orbite plus basse. De plus, SpaceX a adressé une lettre à la FCC affirmant que les changements apportés ne vont pas créer d’interférence entre les engins spatiaux rivaux. La compagnie américaine SpaceX a également accusé Amazon d’« asphyxer la compétition ». De son côté, Amazon a envisagé d’investir 10 milliards de dollars sur le « Project Kuiper ». Il compte ainsi déployer ses 3 236 satellites juste après l’accord de la FCC.

La consommation de tabac et le marché des cigarettes électroniques pendant la période du covid

Le projet complément alimentaire en prévention du cholestérol de la société Valbiotis