in ,

Ce qu’il y a à savoir sur la levée de fonds colossale de Angkor Store

La fameuse start-up dénommée Angkor Store est officiellement la 24e licorne française grâce à sa campagne de financement de 250 millions d’euros. Il a été créé il y a deux ans de cela et s’est installé dans 23 pays. Elle met en relation des fournisseurs avec les commerces de proximité. En peu de temps, elle se classe 2e licorne de l’Hexagone. 

Une place bien méritée

En un temps record, la French Tech se hisse au sommet du classement. Derrière Payfit, elle est la seconde licorne tricolore de 2022. Le développement du business de cette solution digitale a bien commencé l’année. Le but d’Angkor Store est d’établir une marketplace pour mettre en relation les petits créateurs et les commerces indépendants. Ainsi, ces derniers auront la possibilité de gonfler leur offre de produits. Elle vient de lever 250 millions d’euros auprès de deux fonds américains, Tiger Global et Bond. Elle est donc désormais valorisée à plus d’un milliard d’euros. 

À lire aussi  Ericsson veut payer 5,5 milliards d’euros pour le spécialiste de cloud Vonage

Les fondateurs 

Née de l’imagination de 4 entrepreneurs, Angkor Store a vu le jour en septembre 2019. Ils sont tous les quatre d’origine française. Ces experts en e-commerce sont : Alengrin, Lacoste, Cohen et Audiffret. Actuellement, l’entreprise compte plus de 400 salariés. La valorisation de la société est estimée à 1,75 milliard d’euros grâce à la levée de fonds qu’elle a effectuée. Cette opération signe l’entrée de son capital dans les fonds internationaux Tiger Global et Bond.

Le numéro un des commerces indépendants 

La start-up va proposer plusieurs fournisseurs qui disposent de 15 000 marques aux commerçants indépendants afin d’étendre leur assortiment. Aujourd’hui, elle regroupe 200 000 commerçants indépendants en Europe. 

À lire aussi  Lyophitech touche une somme de 570 000 euros

 

C’est ce dynamisme qui a mené ce commerce indépendant au sommet. Voilà pourquoi Angkor Store est plus grand qu’Amazon. Dans l’émission Good Morning Business, Nicolas d’Audiffret affirme que plus tard, il est possible qu’il s’intéresse au marché des frais. Cela reste une éventualité malgré que les investissements logistiques seront plus conséquents dans ce secteur.

 

Rien qu’en 2019, Angkor Store a collecté 6 millions d’euros. En 2020, elle lève 25 millions et 84 millions en 2021. Le cofondateur Nicolas Cohen estime que d’ici un an, l’entreprise comptera 1000 jusqu’à 1500 salariés.

 

Fintech Qonto est au sommet de licorne française grâce à sa cinquième levée de fonds

Une chute généralisée des crypto-monnaies, quelles en sont les raisons ?