in

Capitalisation : Dépenser ou capitaliser ? Telle est la question

Dans les États financiers, le budget en fonction de la capitalisation détermine la façon dont une dépense a été utilisée. Pour déterminer le bénéfice, il vous faut insérer dans le compte de résultat et de soustraire les chiffres d’affaires lorsqu’il s’agit d’effectuer un frais en charge. Les coûts capitalisés et les coûts pris en charge n’ont pas de différenciation objective. Chaque société prend elle-même les initiatives adéquates pour ces derniers dans le cadre des consignes GAAP. De nombreuses sociétés doivent, ainsi, remplir des caractéristiques spécifiques dans lesquels  toutes les transactions supérieures à un nombre établi sont évaluées comme un investissement alors que les transactions inférieures sont considérées comme une dépense d’exploitation.

À lire aussi  Les 6 métiers de l’immobilier à découvrir

Un cas de capitalisation

Exclure un poste influent dans le compte de résultat et le noter au compte rendu de telle manière que le rendement figure comme une dépense sur les profits a pour conséquence d’améliorer énormément les bénéfices. Par exemple, l’entreprise WorldCom qui est une grande société de télécommunication, répartit un grand pourcentage de ses dépenses en exploitation qui sont nommés « coût en ligne ».

Les lignes téléphoniques sont facturées aux entreprises de téléphones locaux. Les frais d’appel sont généralement utilisés comme des frais d’exploitation normaux. Cependant, certaines de ces sociétés sont en réalité des investissements dans de nouveau projet et qui ne font de bénéfices qu’après de plusieurs années. C’est le raisonnement que Scott Sullivan a élaboré pour les capitalisations dans les dépenses en ligne de sa compagnie dans les années 90. Ce dernier a réussi à faire effacer ses charges fixes dans les rapports et à faire augmenter considérablement les profits de plusieurs milliards d’euros.

À lire aussi  Nos astuces naturelles pour lutter contre les araignées

« Financial Intelligence » , les chiffres ne sont pas toujours fiables

Dans un extrait du livre « Financial Intelligence », dans le premier chapitre, il est stipulé que les chiffres ne sont pas toujours fiables. Le domaine du travail artistique de la finance ayant fait l’objet de scandale financier résume si un frais exécuté est une dépense de manœuvre ou une dépense d’investissement.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Calcul TVA : un principe important à connaître pour tous les entrepreneurs

Coinbase : un exchange qualitatif