in

Burnout, Dépression : comment rentrer dans une maison de repos ?

Le cumul des responsabilités professionnelles et personnelles peut engendrer auprès de plusieurs personnes une situation de surcharge mentale. Le stress chronique du travail mal géré et les épuisements professionnels de toutes sortes interpellent sur la nécessité d'un accompagnement. Il est nécessaire de se faire accompagner par des spécialistes avant d’atteindre un niveau supérieur de burn-out et de dépression mentale. Comment trouver une maison de repos et y entrer facilement ? Quels sont les coûts de telle assistance ? Qu’est-ce qu’une maison de repos psychiatrique conventionnée ? Voici autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses ici !

Comment trouver une maison de repos ?

Pour trouver une maison de repos, il vous faudra au préalable définir un certain nombre de critères. En premier, vous devez considérer votre degré de dépression Il est également important de prendre en compte vos exigences de confort. Le lieu et la langue parlée au sein de l’établissement sont aussi des aspects tout aussi indispensables. Découvrez en détail ces différents éléments qui vous aident à trouver une maison de repos.

Trouver une maison en fonction de degré de dépression

Le degré de dépression est le facteur le plus crucial qu’il faudra prendre en considération dans le choix de votre structure de repos. Pour cela, vous devez vous assurer que la maison utilise certains outils spécifiques tels que l'échelle de Katz. Celle-ci doit être en mesure de vous offrir certains soins médicaux en fonction de votre pathologie.

La maison doit aussi disposer des équipements adéquats pour mieux s’occuper de votre santé. Ainsi, pour trouver une maison de repos, vous devez consulter leur catalogue pour s’assurer de la diversité des offres. Vérifiez si elle est à même de vous aider pour des situations liées à :

  • l'arthrose ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • la présence du syndrome d’Alzheimer.

Il est aussi nécessaire que la maison de repos propose des solutions pour les personnes souffrant de troubles de la vue.

Trouver une maison qui répond à vos exigences en termes de confort

La maison de repos dans laquelle vous pouvez passer des moments paisibles doit présenter un aspect agréable. La décoration, les couleurs ainsi que la disposition des accessoires de décoration doivent correspondre à vos goûts. Pour ce faire, il vous faudra vous déplacer pour constater par vous-même le cadre.

À défaut, demandez des photos et si possible des vidéos des locaux. Faites une étude comparative des différentes propositions avant de faire votre choix.

Trouver un cadre de repos sécurisé pour une prise en charge efficace

La maison de repos idéale doit vous offrir une sécurité optimale et par la même occasion une prise en charge complète. L’équipe soignante ainsi que l’ensemble du personnel de la maison doivent s’occuper de vous de jour comme de nuit selon votre degré de dépression. Pour cela, elle doit disposer des qualités humaines requises et faire preuve de disponibilité.

Comment entrer en maison de repos ?

Vous pouvez entrer en maison de repos à la suite d’une hospitalisation. Les formalités à ce niveau sont plutôt à la charge du médecin d’hôpital qui décide de votre séjour dans ce centre. Il va donc constituer un dossier de transfert qu’il adresse directement à la maison de repos.

Vous avez la possibilité de vous rendre directement dans une maison de repos sans hospitalisation préalable. Toutefois, il est nécessaire d’obtenir de passer par un médecin traitant pour avoir une autorisation. Après cela, vous devez faire une demande d’entente auprès de votre assurance maladie.

Au nombre des pièces nécessaires pour entrer dans une maison de repos, il vous faudra présenter des cartes qui justifient de l’ouverture de vos droits. Votre carte Vitale sera également nécessaire en plus des autres pièces selon votre provenance.

Combien coûte une maison de repos ?

Les frais de prise en charge dans une maison de repos dépendent considérablement des soins hygiènes, médicaux ainsi que des traitements qui vous sont offerts. Ainsi, le coût est équivalent aux frais d'hospitalisation. Ceux-ci sont calculés quotidiennement. Ils prennent aussi en compte l’hébergement et les repas.

Ces frais varient d’un établissement à un autre et sont généralement plus élevés quand il s’agit des centres privés. Ils sont compris entre 65 € et 200 € d’une manière générale. Par ailleurs, lorsque vous êtes transféré dans une maison de repos à la suite d’une hospitalisation, les frais de séjour sont payés par la Sécurité sociale.

Par contre, ceux liés aux prises de charge doivent être payés par votre complémentaire santé. Une maison de repos pour une prise en charge par cette institution est comprise entre 15 € et 20 €. Cette caisse prend en charge à 100 % les frais lorsqu’il s’agit d’une affection de longue durée.

En outre, pour des situations extrêmement complexes qui nécessitent une intervention rapide, elle verse 80 % des frais au centre. Les frais supplémentaires engagés dans le cas de la dépression sont laissés à la charge des complémentaires santés. Dans certains cas, ils sont laissés à la charge de l’assuré.

Vous avez la possibilité de vous rendre dans une maison de repos ou de bénéficier d’une hospitalisation à domicile. Si vous optez pour ce cas, attendez-vous à payer des frais trois à quatre fois plus élevés.

Qu’est-ce qu’une maison de repos psychiatrique conventionnée ?

La maison de repos psychiatrique conventionnée est un centre qui offre un traitement pouvant assurer la continuité des soins de suite et de réadaptation (SSR). Les offres médicalisées proposées par de tels établissements tiennent compte du rythme de chaque patient. La prise en charge dans ce cas commence généralement après une hospitalisation.

Une maison de repos psychiatrique conventionnée est pour la plupart du temps spécialisée dans la gestion de différentes pathologies. Elles sont donc capables de vous sortir de la dépression, des psychoses et des troubles alimentaires. Vous pouvez aussi contacter un tel centre pour des addictions telles que l’alcoolisme et la drogue.

Pour vous offrir les meilleurs traitements, les séjours sont assez longs comparativement à la maison de repos ordinaire. Ils peuvent aller de quelques semaines à plusieurs mois. Au terme des séjours dans une maison psychiatrique conventionnée, les patients retrouvent leur autonomie et sont à même de faire face à leurs responsabilités.

Les traitements dans une telle maison comprennent la psychothérapie individuelle ou en groupe. Les thérapies médicamenteuses et les activités de loisirs telles que l’ergothérapie, puis l’art-thérapie sont mis à contribution. Certains experts utilisent les sismothérapies.

Écrit par Lea Pedretti

Noko : le vélo électrique ultraléger

Bois de chauffage : comment choisir et combien ça côute ?