in

Bouddhisme et écologie, une association au profit de l’environnement

Depuis quelques années, la dégradation de l’environnement et l’importance de la nature sont devenues des sujets d’actualités. La conscience collective s’est réveillée entraînant des réactions un peu partout dans le monde. Le but de toutes ces actions reste le même : la sauvegarde de la nature par tous les moyens. 

Sagesse pour la terre

Le forum « Sagesse pour la terre » prévoit d’atteindre plus d’audience avec l’événement organisé pour le week-end de Pentecôte. Il aura lieu dans le temple de Lérab Ling. D’après son propriétaire, aussi présidente de Rigpa Europe, l’idée venait d’un groupe de jeunes. En voyant la préoccupation des autres sur la nature, elle et son équipe ont envisagé un dialogue entre la nature et le bouddhisme. Pour elle, ce temple est idéal pour ce genre d’événement.

À lire aussi  Noko : le vélo électrique ultraléger

Pour ce forum, le thème est l’interdépendance. Ce choix a des raisons. En général, il montre que la préservation du monde n’est jamais possible en agissant seul. Ce thème désigne aussi la dépendance de l’univers avec le monde intérieur.

Déroulement de l’événement

Les journées seront très chargées. Il y aura quelques heures de méditation suivies par des conférences. Des dialogues et des ateliers sont programmés pour l’après-midi. La journée se terminera sur une note conviviale avec un dîner sur place. Pour clôturer l’événement, les participants auront droit à une soirée spéciale sur la colline, une occasion unique de communier avec la nature. 

À lire aussi  Écologie : est-il possible de s’inspirer de la Suède ?

Bien entendu, l’accès à cet événement n’est pas gratuit. En effet, chaque participant devra payer au moins 19 euros et en maximum 50 euros. Or, il y aura quelques exceptions.

Les participants

Ce forum va regrouper des participants tout à fait hétéroclites. En effet, les participants seront composés de différentes personnes et personnalités venant de toute part. Vous verrez des hommes politiques, tel qu’un ancien premier ministre ou des représentants religieux. L’une de ces personnes parlera de la résilience écologique ainsi que l’intégration de l’environnement dans la gestion d’un pays.

Des écrivaines, des chercheurs, des activistes écologiques et certains acteurs locaux seront aussi de la partie pour donner leurs avis et partager leurs savoir-faire.

À lire aussi  Comment isoler une maison ancienne par l’intérieur ?

L’emplacement 

Lérab Ling est déjà considéré comme un lieu de détente. Le temple est un acteur économique dans la région en embauchant des salariés sur place, mais surtout avec les visites qui s’élèvent à presque 20 000 par an. Plusieurs personnes ont aussi élu ce domaine pour vivre une retraite paisible. 

L’économie et l’écologie, une association gagnante

Cette start-up veut remplacer les hélices des drones par…un courant électrique