in

Angèle veut écrire pour d’autres et vise haut

Une des célébrités belges, Angèle, voit sa carrière progresser depuis quelques années. Aujourd’hui, elle veut écrire pour d’autres artistes et elle vise haut. Cet article va vous décrire la fameuse Angèle ainsi que les raisons de sa décision.

Qui est Angèle ?

Le nom que ses parents lui ont donné est Angèle Van Laeken. Elle est d’origine belge. Elle a vu le jour en décembre 1995 à Uccle, en Belgique. Elle est la fille de deux célébrités nommées Marka et Laurence Bibot. Ce sont les créateurs du duo pop-rock-electro « Monsieur et Madame ». C’est également la sœur d’un rappeur dont le nom est Roméo Elvis.

Elle a grandi à Linkebeek qui se trouve sur la banlieue au sud de Bruxelles. Angèle a commencé très tôt le piano. C’est son père qui l’a encouragé à le faire. Elle a étudié dans une école catholique très stricte. Elle a ensuite rejoint l’école Decroly, ayant une pédagogie inspirée de l’éducation nouvelle. C’est là qu’elle a eu l’occasion de progresser en musique. Elle a aussi intégré un établissement de jazz avant de faire partie de la bande de son père.

C’est dans les petits restaurants de Bruxelles qu’Angèle a produit son premier concert. Ses reprises étaient publiées pour la première fois en 2015, sur les réseaux sociaux. Actuellement, Angèle exerce quelques métiers à la fois. C’est en même temps une musicienne, auteure-compositrice-interprète, productrice, actrice et mannequin.

Pourquoi cette initiative ?

Angèle a déjà eu quelques occasions de faire des featuring avec des artistes renommés. D’ailleurs, le fait qu’elle soit la fille de Marka suffit pour lui accorder une réputation. Elle a pris une décision dernièrement, elle veut écrire les paroles de chansons de certains artistes. En plus, elle vise très haut concernant ces artistes. Elles sont deux dans son viseur et ce sont des célébrités internationales.

Il s’agit de Céline Dion et Vanessa Paradis. Angèle a mentionné avoir eu des discussions avec les deux vedettes concernant son projet. Pour elle, c’est un grand défi d’écrire pour d’autres artistes. En outre, elle a évoqué qu’elle a hâte de faire quelque chose de nouveau.

Se mettre à la place d’un autre interprète est un exercice inconnu pour elle. La question qu’elle se pose est si cela va lui plaire. Elle se demande également si le fait que ce sont les autres qui vont interpréter ses écritures va marcher.

Eddy Mitchell: “Je suis le Français typique ! Je râle tout le temps”

Les faits, deux décennies après la mort de Gilbert Bécaud