in

Les 3 enjeux fondamentaux de l’IA pour l’industrie 4.0

L’intelligence artificielle offre d’énormes avantages à l’industrie de plus en plus automatisée et interconnectée. Elle est aussi très bénéfique pour reproduire et reconnaître des situations problématiques au moment de concevoir de nouveaux équipements ou de construire de nouvelles infrastructures, en combinaison avec la réalité augmentée. Cela entraînera des changements importants dans notre façon de travailler et de construire des processus. Voici l’avènement d’une nouvelle ère dans un secteur qui bouleverse les pratiques conventionnelles.

L’importance de l’IA en matière de coût et de productivité

Par la maîtrise des données du flux, les entreprises peuvent structurer leur chaîne de production, intégrer de nouveaux processus, gagner en flexibilité, en efficacité et en productivité, afin de répondre plus rapidement à la demande. En effet, l’examen des paramètres qui influencent les performances d’une chaîne de production, ainsi que la comparaison des données quantitatives et structurées acquises sur place avec un pool de données de référence, permet de fournir des recommandations pour améliorer les processus de production. Par exemple, en modifiant la vitesse, l’utilisation des matériaux ou de l’énergie, et autres facteurs qui ont un impact sur la qualité de la production.

À lire aussi  Profils hybrides, engagement métier, La Fabrique de l’industrie décrypte la recette des succès de transformation

En complément de l’optimisation des processus de production, l’IA appliquée à l’industrie peut apporter une véritable réponse à la prévention et à la gestion des dysfonctionnements. Il est ainsi possible de détecter en temps réel une anomalie de fonctionnement ou une usure prématurée grâce à des capteurs en réseau. Cela permet d’éviter les perturbations de la chaîne de production, avec toutes les conséquences économiques que cela implique.

Amélioration du confort et de la sécurité au travail

La dématérialisation de certaines fonctions, comme le reporting et la gestion des stocks, permet d’alléger et de libérer le personnel de tâches répétitives et chronophages. Ces derniers peuvent s’appuyer sur des outils de prise de décision améliorés par la mise en œuvre de l’IA. En matière de sécurité, l’IA est également à la disposition de l’employé. La prévention des accidents, la réduction de l’exposition à des conditions nocives et la diminution des exigences physiques sont autant d’exemples de solutions connectées en action. Les comportements suspects peuvent aussi être étudiés afin d’améliorer la formation des travailleurs et leur connaissance des meilleures pratiques.

À lire aussi  Les nouveaux projets de l’entreprise Thomas Tontec

Amélioration de l’environnement et de la qualité

L’intelligence artificielle automatise le contrôle de la qualité des produits finis au bout de la chaîne de production. Le système d’alerte détecte à l’avance les écarts de fabrication, ce qui permet un ajustement presque rapide. La qualité est importante tout au long du cycle de vie d’un produit, et il est désormais possible de suivre son évolution depuis sa conception jusqu’à sa vente.

En matière d’environnement, l’intelligence artificielle est un atout précieux, car elle permet une utilisation plus efficace des matières premières et des ressources de l’industrie. Afin de contribuer à la stratégie de responsabilité sociale de l’entreprise(RSE), des mesures de réduction de la consommation pourraient être recueillies et communiquées. À noter aussi que l’industrie 4.0 crée de nouveaux métiers, plus qualifiés et à plus forte valeur ajoutée. De ce fait, le travail en usine n’est plus associé à la pénibilité et à l’ennui, mais devient de plus en plus une activité professionnelle connectée.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Le tourisme : une industrie qui se mondialise

Profils hybrides, engagement métier, La Fabrique de l’industrie décrypte la recette des succès de transformation