in

20 ou 30 habitants : Quand les petites communes de la Nièvre s’organisent pour une poignée de votants

Les petites communes de 20 habitants comme Moissy-Moulinot ou de 43 habitants comme Talon font face à des situations quelque peu originales lors des élections. Aussi bien pour les suffrages présidentiels que pour d’autres types d’élections, ces petites communes sous-peuplées doivent suivre les mêmes procédures et organisations de vote nationales. De ce fait, le nombre d’habitants n’implique pas de modifications à des procédures universelles de vote dans toute la France.

Des règles de vote semblables dans toutes les communes 

Les petites communes dans chaque zone régionale se doivent de suivre les règles de vote nationales quelque soit le nombre d’habitants.  Ces procédures sont :

  • L’ouverture obligatoire des bureaux de vote de 8h à 18h quelque soit le nombre de votants inscrits et leur affluence dans la journée.
  • La présence obligatoire du Président, du secrétaire et des assesseurs dans les bureaux de vote durant toute la journée du scrutin. Le conseil municipal se doit d’être au complet de l’ouverture des bureaux à leur fermeture.
  • Les mêmes conditions de vote sur tout le pays.
À lire aussi  Lyophitech touche une somme de 570 000 euros

L’organisation des petites communes lors des scrutins 

Ce que l’on remarque d’abord pour les petites communes, c’est la forte participation des votants inscrits. Une moyenne de 75% de participation est ainsi constatée à chaque scrutin.

De plus, les inscrits votent surtout dans la matinée. Dixit Jean-Pierre Bierry, le Maire de Saint-Didier, commune à 30 habitants, a déclaré : « À midi, on peut avoir presque fini (…) on s’occupe autrement, on bouquine… ». La permanence doit-être assurée toute la journée.

Tous les inscrits ayant voté et le peu d’électeurs étant tous passés au bureau de vote, l’ambiance devient alors conviviale et les bureaux de vote deviennent le lieu de rencontre des habitants et un espace de discussion entre les habitants.

À lire aussi  Quelles sont les activités à pratiquer lors d’une visite au Touquet ?

Mais cette situation lors des journées de vote n’est pas pour déplaire à ces petites communes qui refusent de fusionner malgré la lenteur de la journée de vote.  Selon les maires, tant que leurs communes sont auto-suffisants au niveau budget et gestion interne, aucune fusion n’est indispensable avec les autres communes.

Écrit par Emilie Fugère

Passionnée par le digital et les nouvelles technologies, j'utilise mon expertise pour rédiger de nombreux articles sur l’ensemble des domaines abordés sur linstant-interview.com. Je me spécialise dans la rédaction d’articles liés aux sujets du business et nouvelles technologies (IA, Métaverse, Industrie 4.0), mais ne manque pas de m’intéresser à la finance avec pour sujet de prédilection les cryptomonnaies.

Diplômée et major de promotion de l’École de Journalisme de Grenoble, je veille à entretenir mes propres outils de veille pour être une véritable contributrice au sein de la rédaction de linstant-interview.com.

Enfin, je suis une grande consommatrice d’articles et d’ouvrages traitant de ces sujets afin de me tenir à jour et de partager avec précision les actualités autour de ces thématiques.

Guerre en Ukraine : le département de la Côte-d’Or va verser 100 000 euros d’aides pour le peuple ukrainien

Handicap : les Côtes d’Armor ont désormais leurs clubs des entreprises inclusives