Monde

Le Pakistan a arrêté 17 pêcheurs indiens, envoyés en prison – Le Pakistan a arrêté 17 pêcheurs indiens, envoyés en prison

Photo symbolique.

Karachi:

Le Pakistan a arrêté 17 pêcheurs indiens pour leur entrée présumée dans les eaux du pays et saisi trois de leurs bateaux. Un porte-parole de l’Agence pakistanaise de sécurité maritime (PMSA) a déclaré que les pêcheurs arrêtés vendredi avaient été présentés au magistrat judiciaire samedi et remis à la police. Le responsable a déclaré que les pêcheurs indiens avaient été avertis qu’ils se trouvaient dans les eaux du Pakistan et qu’ils devraient partir, mais ils n’ont pas écouté l’avertissement.

Lire aussi

Le porte-parole a déclaré que des bateaux à grande vitesse avaient été utilisés pour arrêter 17 pêcheurs qui se trouvaient à moins de 10-15 miles nautiques des eaux pakistanaises près de Sir Creek, la frontière côtière entre le Pakistan et l’Inde.
Les pêcheurs indiens sont envoyés à la prison de Malir ou de Landhi à Karachi.

L’arrestation intervient après une interruption d’un an lorsque 23 pêcheurs indiens ont été arrêtés et quatre de leurs bateaux de pêche ont été saisis par l’Agence de sécurité maritime.

Le Pakistan et l’Inde arrêtent souvent les pêcheurs l’un de l’autre car il n’y a pas de démarcation claire de la frontière maritime dans la mer d’Oman et les pêcheurs n’ont pas de bateaux équipés de la technologie pour connaître leur emplacement exact.
En raison de la lenteur de la bureaucratie et de la longueur des procédures judiciaires, les pêcheurs restent généralement en prison pendant plusieurs mois, voire des années.

(Mis à part le titre, cette actualité n’a pas été éditée par l’équipe NDTV, elle a été publiée directement à partir du fil Syndicate.)

Related Articles

Close