Monde

Le secrétaire d’État américain Antony J. Blinken s’entretient avec le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Quraishi sur l’affaire du meurtre du journaliste Perl et concerne le verdict du SC

Le secrétaire d’État américain Tony Blinken a une conversation téléphonique avec le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi.

Washington:

Le secrétaire d’État américain Tony Blinken s’est entretenu au téléphone avec le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi et a évoqué la responsabilité des terroristes responsables du meurtre du journaliste américain Daniel Pearl. Pearl (38 ans), chef du bureau Asie du Sud du «Wall Street Journal», a été enlevé à Karachi en 2002 alors qu’il recueillait des informations pour un reportage sur les relations entre l’agence de renseignement pakistanaise ISI et Al-Qaïda. Il a ensuite été décapité et assassiné.

Lire aussi

Le porte-parole du département d’État américain Ned Price a déclaré vendredi que Blinken avait réitéré l’inquiétude des États-Unis concernant la décision de la Cour suprême d’acquitter les assassins de Pearl. “Blinken et Qureshi ont discuté de la manière de déterminer la responsabilité du terroriste Ahmed Omar Saeed Sheikh et d’autres responsables de l’enlèvement et du meurtre du journaliste américain Daniel Pearl”, a déclaré Price au téléphone.

“En dehors de cela, les deux ministres ont discuté de l’importance du maintien de la coopération entre les États-Unis et le Pakistan sur le processus de paix en Afghanistan et de l’importance de la coopération pour la stabilité régionale et l’expansion de nos relations commerciales et commerciales”, a-t-il déclaré. Auparavant, Blinken avait exprimé sa préoccupation sur la décision de Pearl d’acquitter les responsables de l’enlèvement et du meurtre, affirmant que cette décision était une insulte aux victimes du terrorisme.

Il a appelé le Pakistan à envisager toutes les options juridiques pour amener les meurtriers de Pearl sous la juridiction de la justice. Le tribunal pakistanais a rejeté jeudi les appels formés contre l’acquittement de Sheikh dans l’affaire d’enlèvement et de meurtre de Pearl. La Cour suprême a également ordonné la libération de Sheikh dans cette affaire sensationnelle. Le tribunal pakistanais a également ordonné la libération de trois autres personnes, Fahad Nasim, Sheikh Adil et Salman Saqib, qui purgent une peine d’emprisonnement à perpétuité pour leur implication dans l’enlèvement et le meurtre de Pearl.

(Cette actualité n’a pas été éditée par l’équipe NDTV. Elle est publiée directement à partir du fil de syndication.)

Related Articles

Close