Monde

Prachanda accuse le KP Sharma Oli d’avoir dissous le parlement népalais sur les instructions de l’Inde – Prachanda accuse le KP Sharma Oli d’avoir dissous le parlement népalais sur les instructions de l’Inde

Pushp Kamal Dahal ‘Prachanda’, président d’une faction du Parti communiste népalais (NCP) (photo d’archives)

Katmandou:

Pushp Kamal Dahal ‘Prachanda’, le président d’une faction du Parti communiste népalais (NCP), a accusé mercredi le Premier ministre KP Sharma Oli de diviser le parti au pouvoir et de dissoudre le parlement à la demande de l’Inde. S’adressant aux dirigeants et militants de sa faction au Nepal Academy Hall ici, Prachanda a déclaré que le Premier ministre avait allégué dans le passé que “certains dirigeants du PCN complotaient pour renverser son gouvernement à l’instigation de l’Inde”. Prachanda a déclaré que sa faction n’avait pas forcé Oli à démissionner simplement parce que cela avait envoyé un message selon lequel la déclaration d’Oli était vraie.

Lire aussi

L’ancien Premier ministre a déclaré: “(Mais) Oli a-t-il maintenant divisé le parti sur instruction de l’Inde et dissous la Chambre des représentants?” Il a dit que la vérité était passée avant le peuple népalais. Prachali a allégué, “Oli a tenu une réunion de trois heures à la résidence de Samant Goel, chef de RAW, le bras de renseignement de l’Inde, pendant trois heures en l’absence de toute tierce personne à sa résidence, ce qui reflète clairement l’intention d’Oli.” Accusé d’avoir pris le mauvais conseil de forces extérieures.

Prachanda a déclaré qu’en dissolvant la Chambre des représentants, Oli a donné un coup dur à la constitution et au système démocratique qui ont été mis en place après sept décennies de lutte du peuple. Le Népal a été pris dans une crise politique le 20 décembre lorsque Oli, considéré comme pro-Chine, a soudainement recommandé la dissolution de la Chambre des représentants au milieu d’une lutte de pouvoir avec Prachanda. Sur sa recommandation, le Président Vidya Devi Bhandari a dissous la Chambre des représentants le même jour et a annoncé la date des nouvelles élections les 30 avril et 10 mai.

(Mis à part le titre, cette actualité n’a pas été éditée par l’équipe NDTV, elle est publiée directement à partir du fil Syndicate.)

Related Articles

Close