Monde

Les gens ont le droit de manifester pacifiquement: Manifestation des Nations Unies contre les agriculteurs – Les gens ont le droit de manifester pacifiquement: l’ONU dit sur le mouvement paysan

Surtout les agriculteurs du Pendjab-Haryana s’opposent aux nouvelles lois agricoles du centre

Les Nations Unies:

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Gutarais, a déclaré à propos de la manifestation d’agriculteurs en Inde, que les gens ont le droit d’organiser des manifestations pacifiques et que les autorités devraient les laisser faire. L’Inde a qualifié les commentaires des dirigeants étrangers de “trompeurs” et de “non essentiels” à propos des manifestations paysannes et a déclaré qu’il s’agissait d’une question liée aux affaires intérieures d’un pays démocratique.

Lire aussi

Le porte-parole du Secrétaire général, Stephen Dujarric, a déclaré vendredi: “En ce qui concerne l’Inde, je veux dire ce que j’ai dit aux autres qui soulèvent ces questions, … que … pacifiquement Ils ont le droit de protester et les autorités devraient les laisser faire. »Dujarik répondait à une question relative à la performance des agriculteurs en Inde.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Anurag Shrivastava, a déclaré mardi à propos des commentaires des dirigeants étrangers: “Nous avons vu certains de ces commentaires concernant des agriculteurs en Inde qui sont basés sur des informations trompeuses.” De telles remarques sont injustes, surtout lorsqu’elles concernent les affaires intérieures d’un pays démocratique. ”

“Il serait préférable que les négociations diplomatiques ne soient pas déformées à des fins politiques”, a déclaré le ministère dans un message. L’Inde a convoqué vendredi le haut-commissaire du Canada Nadir Patel et lui a dit que les Canadiens concernant le mouvement paysan Les remarques du premier ministre Justin Trudeau et de certains autres dirigeants là-bas s’apparentent à une «ingérence inacceptable» dans les affaires intérieures du pays.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que le diplomate canadien avait également été informé que si une telle activité se poursuivait, elle causerait de «graves dommages» aux relations bilatérales. Des milliers d’agriculteurs du Pendjab, de l’Haryana et de nombreux autres États manifestent depuis neuf jours contre les lois agricoles du gouvernement central aux frontières de Delhi. Bien que le gouvernement déclare que les nouvelles lois offriront de meilleures opportunités aux agriculteurs et apporteront de nouvelles technologies dans le secteur agricole, la cinquième phase de discussions entre le gouvernement et les organisations paysannes sur les lois agricoles doit avoir lieu samedi.

La cinquième réunion des agriculteurs et du gouvernement se poursuit

(Cette actualité n’a pas été éditée par l’équipe NDTV. Elle est publiée directement à partir du fil de syndication.)

Related Articles

Close