Monde

Pak convoque un diplomate indien et nie les accusations d’avoir comploté l’attaque de Jaish au Jammu-et-Cachemire

Haut-commissariat de l’Inde situé à Islamabad.

Islamabad:

Le Pakistan a convoqué samedi le responsable du Haut-commissariat indien et a rejeté l’affirmation de l’Inde selon laquelle l’organisation terroriste pakistanaise Jaish-e-Mohammad y préparait des attaques avant les élections locales au Jammu-et-Cachemire. Quelques heures plus tôt, l’Inde avait convoqué la charge du Haut-commissariat du Pakistan à New Delhi et déclaré que le Pakistan devrait abandonner sa politique de soutien aux terroristes et aux groupes terroristes opérant à partir de son territoire et aux attaques dans d’autres pays. Les structures terroristes conçues par des organisations terroristes devraient être détruites.

Lire aussi

Dans une déclaration, le Ministère pakistanais des affaires étrangères a rejeté l’allégation et espéré que l’Inde s’abstiendrait de faire une “déclaration trompeuse”.

Plus tôt à Delhi, le ministère des Affaires extérieures a déclaré au haut diplomate pakistanais, évoquant la disparition de Nagrota, qu’une importante cache d’armes, de munitions et de matières explosives avait été saisie pour déstabiliser la paix et la sécurité dans le territoire de l’Union du Jammu-et-Cachemire, Plus précisément, un complot détaillé d’une attaque majeure est indiqué pour perturber l’exercice des élections au Conseil de développement du district local. Jeudi matin, les forces de sécurité ont tué quatre militants présumés de Jaish-e-Mohammed se cachant dans un camion à Nagrota.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré: “Les forces de sécurité indiennes ont déjoué le complot d’une attaque terroriste majeure dans le Nagrota du Jammu-et-Cachemire le 19 novembre. Les premiers rapports indiquent que les assaillants pourraient être des membres de l’organisation Jaish-e-Mohammed Pakistan. Cette organisation a été déclarée organisation terroriste par les Nations Unies et de nombreux pays.

Il a dit qu’une sérieuse préoccupation avait également été exprimée au sujet des fréquentes attaques terroristes de Jaish contre l’Inde.
Le ministère des Affaires extérieures a déclaré que ce groupe terroriste avait été impliqué dans plusieurs attaques en Inde dans le passé, y compris l’attaque de Pulwama en février 2019.

Le Ministère des affaires étrangères a déclaré que l’Inde a réitéré sa demande que le Pakistan respecte son engagement international et son engagement bilatéral de ne pas permettre que le territoire sous son contrôle soit utilisé de quelque manière que ce soit à des fins de terrorisme contre l’Inde.

(Mis à part le titre, cette actualité n’a pas été éditée par l’équipe NDTV, elle est publiée directement à partir du fil Syndicate.)

Related Articles

Close